VOTE | 49 fans

#102 : La victime idéale

Après avoir reçu des visions télépathiques d'une explosion, Toby sauve son ancien frère d'accueil Vince Pirell d'un incendie qui ravage son appartement. Mais avec sa mauvais réputation, Vince devient le suspect numéro 1. Toby est convaincu de l'innocence de Vince et est déterminé à traquer le pyromane responsable.

Popularité


3 - 1 vote

Titre VO
Emotional Rescue

Titre VF
La victime idéale

Première diffusion
04.06.2009

Première diffusion en France
09.03.2010

Vidéos

102 : Emotional Rescue - Sneek Peak

102 : Emotional Rescue - Sneek Peak

  

Photos promo

L'ambulancier Osman

L'ambulancier Osman "Oz" Bey (Ennis Esmer) devant un mannequin

L'ambulancier Toby Logan (Craig Olejnik) avec un pompier

L'ambulancier Toby Logan (Craig Olejnik) avec un pompier

Toby et Oz se rendent sur les lieux de l'incendie en courant

Toby et Oz se rendent sur les lieux de l'incendie en courant

Toby, Olivia (Mylène Dinh-Robic) et Tom le pompier boivent un verre dans un bar

Toby, Olivia (Mylène Dinh-Robic) et Tom le pompier boivent un verre dans un bar

Toby Logan et Oz dans la caserne

Toby Logan et Oz dans la caserne

Toby Logan et Osman Bey dans l'ambulance

Toby Logan et Osman Bey dans l'ambulance

Plus de détails

Audience 1ère diffusion sur NBC : 5.340.000 téléspectateurs

Un hélicoptère survole la ville, une ambulance toute sirènes hurlantes arrive sur les lieux d'un accident. Une jeune femme à l'intérieur d'une voiture renversée est blessée.

Toby et Oz essaient d'entrer dans le véhicule mais Oz reste coincé. La jeune femme ouvre les yeux et dit d'arrêter l'exercice.

Des pompiers, réjouis, découpent la voiture afin d'en extraire Toby et Oz.

Tous les trois sont extraits du véhicule. Toby et Oz sont maintenant assis à l'arrière de l'ambulance. Or est très inquiet car ils risquent de perdre leur certification s'ils ne réussissent pas les épreuves. Il dit qu'il ne le supporterait pas. Du coup, il va vérifier le matériel avant l'inspection. Il monte à l'arrière de l'ambulance. Au même moment, Toby a une vision : un incendie dans un immeuble. Il regarde autour de lui et s'éloigne de l'ambulance.

Oz suggère à Toby de l'aider, mais celui-ci a disparu.

Toby est parti à la recherche de l'immeuble en flammes. Il arrive auprès d'un bâtiment qui ressemble à celui de sa vision, mais qui est intact. Il se retourne pour rejoindre Oz et l'immeuble explose, le projettant violemment au sol.

Générique

Dans l'ambulance, Toby s'occupe de Vince dont l'appartement a explosé. Celui-ci plaisante sur le fait que Toby est découpé son tee-shirt; Toby promet de lui en acheter un neuf.

Aux urgences, Toby et Oz conduisent la civière. Olivia et le Dr Johar viennent à leur rencontre. Toby leur fait sont rapport sur l'état du blessé. Le patient est conduit en salle. Olivia remarque que Toby est blessé et le soigne. Oz revient et demande à Toby pourquoi il l'avait quitté. Toby invente de faux prétextes mais Oz s'en étonne. Olivia conseille à Oz de ne pas poser de questions, que cela ne sert à rien. Toby l'entend penser "Il ne dit jamais la vérité".

Un haut-parleur annonce qu'Olivia est attendue dans une salle d'opération. Elle dit à Toby de ne pas partir, qu'elle n'en a pas pour longtemps et qu'elle doit le recoudre.

Toby et Oz sont à la caserne; ils rangent le brancard. Oz conseille Toby sur sa relation avec Olivia. Il lui propose de sortir avec d'autres filles. Ensuite, il lui dit d'aller se faire soigner avant que sa blessure ne recommence à saigner.

A l'hôpital, Olivia soigne un pompier, Tom Crawford, qui a été blessé lors de l'intervention-test. Ils plaisantent lorsque Toby arrive. Elle fait les présentations. Tom dit qu'ils se connaissent vu qu'ils se sont vu aux évaluations  et qu'ils ont bien ri. Il fait un clin d'oeil à Toby. Celui-ci veut les laisser mais Olivia insiste pour recoudre rapidement sa blessure.

Dans un couloir et un peu plus tard, Toby regarde ses points de suture. Le lieutenant Marks arrive et demande, en plaisantant, à Toby s'il survivra à ses blessures. Toby dit qu'il était présent car il s'entraînait pas très loin. Keil Nelson arrive et remet à Charlie le dossier de l'accident. Elle le présente à Toby. Keil les quitte. Toby demande s'il y a quelque chose de suspect dans l'accident et celle-ci lui répond qu'une explosion se produit souvent dans les laboratoires clandestins et qu'un habitant de l'immeuble est connu des services de police. Il s'agit de Vince Pirell, l'accidenté amené par Toby et Oz. Charlie et Toby se quittent.

Toby se rend chez Vince, frappe à la porte de sa chambre et se présente. Ils se reconnaissent car ils se sont fréquentés lorsqu'ils étaient plus jeunes. Toby lui dit que la police le soupçonne, mais Vince assure qu'il n'y est pour rien, même s'il lui restait un peu de "matos". Il ajoute qu'il a vu une flamme dans le conduit du chauffage juste avant l'explosion.

Toby se rend au commissariat et fait part à Charlie de sa conversation avec Vince. Elle ne veut pas le croire. Il lui montre une photo de l'intérieur du conduit du chauffage qu'il a prise avec son téléphone portable. Il pense qu'il y avait une minuterie. La lieutenant est fâchée car il est entré sur une scène de crime. Malgré la photo, elle ne veut pas modifier sa façon de voir les choses. Toby la quitte. Elle regarde attentivement la photo.

Scène muette : Une personne prépare un nouvel attentat. Elle barre le nom de Vince Pirell.

Le lendemain, Toby est chez lui et fait des recherches sur Internet. Oz vient le chercher pour aller au boulot. Il a apporté de quoi déjeuner. Toby lui demande s'il sait qu'il y a eu un grand nombre d'incendies ces derniers temps. Oz répond qu'il sait même que la ville a la 2ème place, derrière Buffalo. Toby lui montre des chiffres. Il veut aussi donner d'autres pistes à la police, mais Oz pense qu'il veut surtout impressionner Charlie, que c'est une bonne idée, mais il lui conseille d'éviter les filles qui portent un "flingue". Oz ajoute que les incendiaires criminels recommencent toujours, qu'ils sont fichés et, à la demande de Toby, ajoute qu'il peut lui fournir une liste car il connaît quelqu'un qui lui doit un service, mais qu'il faut maintenant aller "bosser".

Toby entre aux urgences, remet une feuille à la réceptionniste, se retourne et voit Tom dont la blessure s'est ouverte suite à des exercices de gymnastique. Toby l'interroge au sujet des incendies plus nombreux ces derniers temps, mais Tom ne sait rien à ce sujet. Olivia entre et appelle Tom dont c'est le tour d'être soigné. Tom et Toby se séparent en se fixant rendez-vous dans la journée pour les évaluations de conduite.

Tom et Olivia le quittent. Olivia demande au pompier ce qui s'est passé; tout en discutant, ils se rendent en salle de soins.

De son côté, Toby les regarde s'éloigner et quitte ensuite les urgences.

Toby et Oz sont à l'évaluation de conduite. Une autre équipe termine son évaluation. Oz astique leur véhicule et explique que son oncle a préparé l'ambulance. Un peu plus loin, Olivia parle avec Tom. Oz fait des commentaires. Ryder arrive et leur annonce que s'est leur tour. Oz se met au volant mais ne parvient pas à faire démarrer l'ambulance.

Oz et Toby sont au bureau, devant un ordinateur. Oz pirate le système afin de trouver des informations sur les pyromanes. L'un d'eux se détache de la série car il habite à proximité du dernier immeuble incendié. Oz veut que Toby lui donne tous les détails sur sa relation avec Marks si ces renseignements lui permettent d'aboutir.

Toby se rend chez la tante du suspect qui lui dit que son neveu est absent, qu'il a un endroit où il travaille sur ses projets artistiques. Elle lui en donne l'adresse et Toby s'y rend.

Sur les lieux, il voit Wade travailler à une sculpture géante; il veut s'approcher mais fait du bruit et doit s'enfuir car il a capté l'attention de Wade. En bas de l'immeuble, au détour d'un couloir, il est arrêté par Charlie qui semble le croire coupable et le tient en joue avec son arme. Elle lui demande comment il savait pour le minuteur car elle a envoyé des gens voir les lieux et ils l'ont trouvé. Il nie être le coupable et dit simplement qu'il faisait son boulot à elle, car elle refusait de le croire. Il l'emmène à l'étage pour lui montrer la statue de Richter.

A l'étage, Charlie tourne autour de la statue. Elle dit à Toby qu'elle va enquêter sur Richter mais qu'elle ne veut plus qu'il s'occupe de l'affaire.

Après une intervention, Oz et Toby retournent vers leur ambulance. Ils discutent de leur dernier travail. Oz demande des nouvelles de l'affaire du pyromane et Toby répond que les flics vont surveiller Richter. Oz veut des précisions sur la relation de Charlie et Toby; Logan lui dit que Charlie lui a montré son flingue.

Toby rend visite à Vince et lui remet un nouveau T-shirt. Il lui demande s'il ne peut pas l'aider en prévenant sa famille, des amis, une amie... mais Vince dit qu'il n'a plus personne, qu'il avait bien une amie, mais que vu ses problèmes, il a rompu car il ne voulait pas l'entraîner dans sa descente. Il continue en plaisantant mais on sent bien qu'il est triste.

Dans le couloir, Kyle discute avec une femme victime d'un accident. Il lui donne son numéro d'appel. La femme s'en va et Toby s'adresse à Kyle pour lui demander s'il ne serait pas possible qu'il retrouve Heather Wallace, une amie de Vince Pirell. Kyle ne manifeste pas beaucoup de bonne volonté et ajoute même que Vince n'a eu que ce qu'il méritait. Finalement, il dit qu'il verra mais qu'il ne peut rien promettre.

Devant les urgences, Toby voit Olivia et Tom en pleine discussion.

Au commissariat, Charlie est entrée dans la salle d'interrogatoire où se trouve Wade. Elle le questionne sur ses activités. Il répond que la créativité est sa thérapie. Au sujet du minuteur, il dit qu'il est impossible que ce soit lui qui l'ai déposé car cet appareil ne peut être programmé que pour maximum 12 heures. Or, le jour de l'incendie il était à Burlinghton et qu'il n'a donc pas eu le temps matériel de venir le placer.

Un nouvel incendie a lieu; les pompiers sont sur place et essaient de le maîtriser. Toby est près de Tom qui lui dit que les ambulanciers vont s'installer en face de l'immeuble, au cas où il y aurait des victimes. Il entend Craford penser : " J’ai peur de le faire à nouveau.", mais celui-ci le regarde et lui demande, de façon agressive, ce qu'il y a.

A son appartement, Toby reprend ses recherches sur les incendies criminels. Il lit également un article sur Tom.

Dans la soirée, Toby et Oz parcourent les rues. Oz propose d'aller à différents endroits pour s'amuser, mais Toby ne veut aller que chez "The Matty" où ils retrouvent Olivia et Tom. Toby entend les pensées d'Olivia (Tu me rends folle, barre-toi), mais cela ne l'empêche pas de rester et de plaisanter avec Tom.

Au commissariat, Becker est assez nerveux. Il est à la  recherche de Charlie. Ils discutent de Richter car l'équipe n'a rien trouvé chez lui et que son alibi est confirmé. Or, d'après Charlie, il doit être impliqué vu que toute la méthodologie est la sienne. Becker veut qu'il soit libérer.

Au bar, Toby et Tom discutent toujours. Toby lui parle de l'incendie et dit que les flics pensent qu'il s'agit d'un acte volontaire. Toby émet des suppositions et entend Crawford penser "Si seulement il savait", ce qui l'inquiète ! Olivia demande à rentrer, Tom propose de lui appeler un taxi car il doit travailler tôt le lendemain. Ils se quittent.

Tom est très nerveux lorsqu'il entre dans un immeuble qui a été incendié récemment. Il est suivi par Toby, mais celui-ci a perdu sa trace. Il tente de le retrouver par télépathie, mais soudain Tom est près de lui. Toby l'accuse d'avoir mis volontairement mis le feu aux différents immeubles, pour être un héros. Crawford est furieux et dit qu'il n'est pas un pyromane. Il raconte que lors d'un incendie, une jeune fille a eu besoin de lui, mais qu'il a été paralysé par la peur et qu'il craint que cela recommence. Il menace aussi de "défoncer" Toby si celui-ci en parle à quiconque.

A l'extérieur de l'hôpital, Toby est assis sur un banc. Olivia, énervée, le rejoint et demande ce qu'il veut. Logan dit qu'il est venu s'excuser pour la façon dont il s'est tenu la veille. Toby lui montre aussi Vince avec son amie, il pense que c'est Kyle qui a retrouvé la jeune fille, mais Olivia dit que c'est elle qui a convaincu Vince de lui donner son numéro afin qu'elle puisse la contacter.

Au commissariat, Becker dépose des dossiers sur le bureau de Charlie Il lui annonce qu'il part pour le restant de la journée; il lui dit qu'elle doit classer le dossier Richter; elle demande à le garder jusq'au lendemain. Il est d'accord.

A la caserne, Oz s'entraîne avec le mannequin gonflable. De son côté, Toby rédige la paperasse. Oz se plaint car il s'agit encore d'une évaluation. Il veut que la procédure soit suivie et surtout pas d'improvisation. Toby est d'accord. Oz trouve que celui-ci semble peu se soucier de ces évaluations. Toby est désolé mais il est préoccupé par Vince qui a grandi en maisons d'accueil. Oz essaie de raisonner Toby, disant que les gens ont souvent ce qu'ils méritent.

Ray arrive; comme il avait une consultation, il en a profité pour venir voir Toby. Ce dernier lui répond qu'il aurait bien besoin d'une consultation aussi car il lui arrive des trucs bizarres. Il demande à Ray ce que celui-ci sait sur les pyromanes en série.

D'après Ray, ils ont leur propre profil : hommes pressés ayant des difficultés à établir des relations et surtout ayant besoin de pouvoir, aimant l'attention et l'excitation. Il ajoute que certains agissent ainsi pensant arranger les choses. Toby le remercie. Oz demande à Toby où il s'en va, précisant qu'il doit être de retour dans une heure.

De son côté, Charlie étudie encore le dossier de Wade et, comme Toby, comprend ce qui s'est réellement passé.

Toby est allé retrouvé Kyle à son appartement. Il lui demande de poser son couteau, car tout est fini. Mais Kyle refuse, disant que rien n'est jamais fini. Que si lui Toby se contente de déposer les victimes, mais que lui les suit et que c'est dur. Il raconte le calvaire de Tyler Moss. Il ajoute qu'il est injuste qu'il ne se passe rien, que tous les coupables restent impunis. Toby essaie de le raisonner mais Kyle ne veut rien entendre, annonce qu'il "l'a refait" et se jette dans le vide du haut de son balcon.

De loin, Toby observe les policiers interrogés les témoins. Son portable sonne. C'est Oz qui veut savoir où il est car Ryder le cherche. Toby n'en a rien à faire, il demande à Oz où se trouve l'immeuble ayant un tapis rouge et bleu. Il lui dit aussi de l'y retrouver avec l'ambulance et d'appeler les pompiers.

Charlie arrive sur les lieux, elle aperçoit Toby et se met à le suivre. Toby entre précipitamment dans un immeuble et déclenche l'alarme incendie. Charlie veut savoir ce qui passe; Toby répond simplement qu'il faut évacuer les habitants car un incendie va éclater.

Au dernier étage, Toby voit une fumée qui se répand déjà. Il frappe à toutes les portes, vérifie que tout le monde est bien sorti; derrière une porte, il aperçoit un enfant. Crawford est arrivé; Toby lui dit qu'une fille se trouve au bout du couloir, Tom va la chercher. Toby est emmené à l'extérieur par un autre pompier pendant que Crawford va chercher l'enfant.

Crawford sort de l'immeuble, la fillette dans les bras.

Vince est à l'hôpital dans un fauteuil roulant, conduit par Heather; ils discutent avec Toby qui se préoccupe de l'endroit où Vince va aller, mais Heather dit qu'il va venir chez elle. Vince annonce que les flics ne le considèrent plus comme coupable et que son assurance va le dédommager. Ils se quittent, promettant de se donner des nouvelles.

Toby aperçoit Charlie près de l'ambulance et se dirige vers elle. Charlie lui annonce que 5 autres incendies ont pu être reliés à Kyle. Il se voulait justicier et punir ceux que la justice ne poursuivait pas. Elle lui demande encore comme il savait pour le dernier incendie, mais comme toujours Toby refuse de parler de son don et trouve de faux prétextes.

Olivia les observe tout en n'écoutant que distraitement ce que lui dit un médecin.

FIN DE L'EPISODE.

Résumé réalisé par rosesroses.

Au loin les sirènes d'une ambulance se font entendre, une voiture est renversée sur le côté. A l'intérieur se trouve une femme visiblement blessée.

Toby : Un grave traumatisme crânien. Elle saigne beaucoup. Je vais entrer. Elle est ouverte à la tête, au cou et aux bras. Reste là, OK. Je l’ai.
Oz : Ne va pas plus loin.
Toby : On peut le faire.
Oz : Toby, on a un problème.
Toby : Ne me dis pas que t’es coincé.
Oz : D’accord, je le dirai pas.

A ce moment-là, la jeune femme ouvre les yeux.

Actrice : Tu plaisantes, hein ? (par radio) C’est terminé. Ils sont coincés.
Voix : Compris.
Ryder : Super. Vraiment… super.

Des pompiers découpent la voiture afin d'aider Toby et Oz à sortir de là.

Toby : T’es une actrice ?
Crawford : Alors vous avez besoin d’un coup de main ?

Tous les trois ont pu être extrait de la voiture; Toby et Oz sont maintenant assis à l'arrière de l'ambulance.

Toby : C’est pas un bon jour.
Oz : Personne n’est mort au moins.
Toby : La journée n’est pas encore terminée.
Oz : Si on a pas l’examen, ils nous enlèvent la licence.
Toby : Ca va aller.
Oz : Si on perd la licence, on se retrouve conducteurs non prioritaires.
Toby : Oui, comme les taxis.
Oz : Des taxis à vitesse limitée. Je supporte pas la vitesse limitée.
Toby : Non.
Oz : Je vais vérifie le matériel. On peut pas se permettre d’échouer à l’inspection.
Toby : Oui, t’as raison.

Toby a une vision télépathique, un incendie ravage un immeuble.

Oz : Je sais que c’est moi qui me suis coincé mais tu pourrais m’aider. OK ? Ou quoi ?

Toby se dirige non loin vers l'immeuble qui semble être celui de sa vision. Comme aucun feu ne semble être allumé, il décide de retourner à l'ambulance. A peine a-t-il tourné le dos à l'immeuble que celui-ci explose, le projetant au sol.

Générique

Vince : Qu’est-ce qui s’est passé ?
Toby : Du calme. Tu es dans une ambulance.
Vince : Qu’est-il arrivé ?
Toby : Ton appartement a explosé. Comment tu t’appelles ?
Vince : Vince.
Toby : Moi c’est Toby. Mon partenaire est le meilleur pilote de la ville. On sera à l’hôpital dans 10 minutes. Fais pour que ce soit 5 !
Vince : J’arrive pas à y croire.  
Toby : C’est pas si méchant que ça en a l’air.
Vince : Tu as coupé ma chemise préférée.
Toby : Je t’en achèterai une nouvelle, promis.

A leur arrivée aux urgences, Olivia et le Dr. Johar viennent vers eux.

Toby : Pouls à 130. Pression sanguine à 80. Respiration diminuée à gauche. Brûlures et coupures sur la tête, le torse, les bras…
Dr Johar : Attendez. On sait quoi ?
Olivia : Le feu est sous contrôle. Combien de victimes ?
Toby : Quelques-unes. C’est le pire, son appartement a explosé.
Dr Johar : Amenons-le en salle d’op. Fawcett, occupez-vous des arrivées.
Olivia : Toby, tu saignes. Laisse-moi m’en occuper. Qu’est-ce que t’as fait ?
Toby : Rien, c’est juste que j’étais à côté de l’immeuble quand il a explosé.
Oz : Comment t’as fait ça ? On était à une rue de là.
Toby : Je sais pas. J’ai vu la fumée.
Oz : La fumée. De quoi tu parles ?
Olivia : Oz, tu ne le sais pas encore. Ne demande pas, c’est tout. Il te donnera jamais une réponse directe. Ne t’en va pas, d’accord. Je vais te recoudre.

Un haut-parleur annonce qu'Olivia est attendue, elle laisse donc Oz et Toby.

Tous les deux sont à la caserne et range le brancard.

Oz : Faut que tu dépasses ton truc avec Olivia.
Toby : Merci. Ça va bien entre Olivia et moi.
Oz : Vraiment ? Parce que t’es tout chamboulé et ce sont pas les urgences qui te font ça. Je dis pas que je comprends, mais je sais que ça existe.
Toby : Eh, bien désolé de gâcher ton expérience des urgences.  
Oz : Soit tu sors avec elle, soit tu l’oublies, l’entre-deux, ça marche pas.
Toby : Tu t’y connais pour ça, hein.
Oz : Tu devrais sortir avec moi. Je pourrais t’aider avec les filles.
Toby : Que je t’aide avec les filles.
Oz : Ca marche dans les deux sens.
Toby : Ce serait sympa.
Oz : Mon oncle dit que pour oublier des soucis, il faut en chercher des nouveaux. Sûrement pour ça que mes cousins ont fait de la prison. Tu vas te faire recoudre avant de recommencer à saigner ?  

Olivia est occupée à recoudre le bras d'un pompier.

Crawford : Regarde ça.
Olivia : Ne bouge pas, que ce soit bien droit. J’espère qu’il y a une bonne histoire pour ça. Un toit d’immeuble qui s’est effondré.
Crawford : Ça marcherait ?
Olivia : Pourquoi ?
Crawford : Faire une bonne impression.
Olivia : La vérité fait toujours la meilleure impression.
Crawford : Dans ce cas, je me suis coincé le bras quand on a sorti la lance.
Olivia : Un truc avec une hache m’aurait plus impressionné. C’est mieux que de se couper avec du papier lors d’une séance photo. T’es pas…
Crawford : Septembre. C’est pour une œuvre caritative.
Toby : Salut, Liv. Désolé, je savais pas que t’étais avec un patient.
Olivia : Non, ça va. Voici Toby Logan et Tom…
Crawford : Crawford. On s’est rencontré ce matin. On participe aux évaluations. C’était amusant.
Toby : OK, Liv. je suis venu pour que tu me recouses.
Olivia : Oui.
Toby : Je reviens plus tard.
Olivia : Non, ça va. T’attends toujours trop longtemps, et tu guéris pas bien.

Dans un couloir, Toby regarde ses points de souture, Charlie arrive à ce moment-là.

Charlie : Vous allez vivre ?
Toby : C’est qu’une éraflure.
Charlie : J’ai entendu que vous étiez le premier à répondre à l’incendie.
Toby : On s’entrainaît pas loin. On est arrivé vite.
Kyle : Détective Marks.
Charlie : Oui
Kyle : J’ai les déclarations des victimes de l’incendie. Je vais aller prendre celles de l’accident de bus.
Charlie : Toby Logan, voici Kyle Elson du recours aux victimes.
Kyle : C’est toi qui es resté coincé dans la voiture. Ils ont dû appeler les pompiers.
Toby : Non, c’était pas moi. On se ressemble. Normal que vous pensiez que c’était moi.
Kyle : Oui, c’est ça. Au revoir.
Toby : Quelque chose d’inhabituel sur cet incendie ?
Charlie : Non, les explosions dans les labos de meth sont assez courantes.
Toby : Vous êtes sûr que c’était un labo de meth ?
Charlie : Oui, un jeune de l’immeuble est un « cuisinier » connu. On va attendre qu’il se réveille pour le boucler. Il s’appelle Vince Pirell.
Toby : Vince. Son nom de famille est Pirell ?
Charlie : Pourquoi, vous le connaissez ?
Toby : Il a dû me le dire en route.
Charlie : Si vous vous souvenez de quoi que ce soit, vous savez où me trouver.  
Toby : Oui.

Tous les deux se séparent et Toby va voir Vince dans sa chambre d'hôpital.

Toby : Salut, rock star. Je suis le paramédic qui t’a amené ici.
Vince : D’où je te connais ?
Toby : On a passé deux mois ensemble à « Auffrey’s ».
Vince : Toby. T’étais trop fort.
Toby : Oui, et je le suis encore. Mais que les week-ends maintenant.
Vince : Toby Logan. J’y crois pas. On devrait se revoir.  
Toby : Bien sûr. Vince, les flics croient que tu « cuisines » et ils veulent te boucler.
Vince : Non, je te jure, j’étais juste là-bas. Je « cuisine » pas. Plus maintenant.
Toby : Alors ton appartement a explosé ?  
Vince : Putain, j’ai encore du matériel et un bidon plein.
Toby : Oui ça doit suffire.
Vince : Mais j’ai vu une flamme avant que ça explose qui venait de la ventilation.
Toby : Avant l’explosion ? T’es sûr ?
Vince : Ils vont tout me mettre sur le dos. Je le sens.

Toby entre dans le commissariat, il se dirige vers le bureau de Charlie. 

Toby : C’était pas un accident. Pirell ne l’a pas allumé.
Charlie : Et vous savez ça comment ?
Toby : Il m’a dit qu’il avait vu une flamme avant l’explosion.
Charlie : Si le drogué le dit. Les inspecteurs ont fouillé l’appartement et disent que c’était un labo de meth.  
Toby : Vince avait des produits chimiques, mais il ne cuisinait pas. On a provoqué l’incendie.
Charlie : Qu’est-ce qui vous fait penser ça ?
Toby (sortant une feuille) : J’ai pris ça avec mon téléphone. C’est à l’intérieur du conduit de chauffage de l’immeuble. C’est une sorte de minuteur.
Charlie : Vous êtes allé à l’immeuble ?  
Toby : J’ai touché à rien.
Charlie : Mais vous auriez pas dû. C’est une scène de crime.
Toby : Et le crime est devant vous.
Charlie : Ca pourrait être n’importe quoi. Désolée, mais je vais marcher sur les pieds de personne à cause d’une photo que je ne devrais pas avoir. Parce qu’un drogué le dit.
Toby : D’accord, marchez sur les pieds de personne. Peut-être qu’ils vous feront faire du travail de bureau la nuit.

Toby quitte le commissariat, Charlie regarde la photo que Toby a prise. On voit quelqu'un rayé sur une liste le nom de Vince. Le lendemain, Toby est chez lui, sur la table des coupures de journaux sont étalées sur la table. Oz entre apportant le petit-déjeuner.
 
Oz : Oh, quelqu’un qui n’a pas dormi de la nuit.
Toby : Tu sais qu’il y a eu plus de 350 incendies volontaires l’an passé ?
Oz : Oui, on est la deuxième ville après Buffalo pour ça. Mais je crois qu’ils essayaient juste de se réchauffer. Quoi ? Je connais des trucs. Interroge-moi sur le changement  climatique. Je suis l’Al Gore turc.
Toby (lui tentant une feuille) : Regarde ça. 5 incendies d’appartement dans les 6 dernières semaines.
Oz : Il s’agit du brûlé qu’on a ramené hier ? Les flics disent qu’il a brûlé son labo de meth.
Toby : Ils se trompent. Je connaissais Vince avant. Les flics veulent le boucler parce que c’est le plus simple. Il l’a pas fait. Je vais leur donner des options.
Oz : Leur ? Tu veux dire à la détective.
Toby : Marks.
Oz : Oui, la détective Marks. Je suis content que t’oublies Olivia, mais tu pourrais éviter une personne qui est armée.  
Toby : Il y a plein d’incendies suspects et je sais pas qui les a provoqués.
Oz : C’est pas quelqu’un comme ça en général ce sont des récidivistes. Ils sont enregistrés chez les flics. Ils les surveillent de près.
Toby : Tu peux m’avoir une liste de suspects ?
Oz : Si je sais où chercher, et je sais. Je connais un gars qui me doit un service. Je l’appellerai. Maintenant faut aller bosser.

Toby entre aux urgences, il remet une feuille à l'accueil. En se retournant, il voit Tom assis qui attend quelque chose.

--------------

Toby : Tom t’es revenu vite.
Crawford : Oui, un point a sauté à la salle de sport. J’aurais du faire attention pendant 1 ou 2 jours.
Toby : Je n’aime pas quand ça m’arrive. T’as remarqué qu’il y avait eu beaucoup d’incendies d’immeubles dernièrement ?
Crawford : Oui, je suppose
Toby : Plus que d’habitude ?
Crawford : Des mecs de la caserne parlaient de ça aussi hier.
Toby : Ils trouvent que c’set suspect ?
Crawford : Suspect comment ?
Toby : Comme le fait qu’ils soient volontaires.
Crawford : Je sais pas. Je fais que les éteindre. Les enquêteurs font des recherches. Pourquoi tu demandes ?
Toby : Ca me semblait bizarre, c’est tout.
Olivia : Tom… je suis prête à te voir.  
Crawford : On se revoit pour les évaluations. Bonne chance et essaie de pas rester coincé cette fois.
Toby : Merci
Olivia : Que s’set-il passé ?
Crawford : Je faisais des pompes…

Une équipe d'ambulancier passe son évaluation, Oz nettoye leur ambulance.

Oz : Bravo, très bien.
Toby : A nous. T’es prêt ?
Oz : Oui. J’ai emmené ce bébé chez mon oncle il l’a lavée à la main. Il a mit se truc pour que ça sente le neuf.
Toby : C’est une évaluation pas une exposition.
Oz : Je sais. Si c’était une exposition, j’aurais changé les jantes. (Apercevant Olivia et Tom). Regarde qui a décidé de venir. Je suis sûr que ce n’est qu’une conversation entre collègues. Deux collègues… à leur pics sexuels. Il lui demande son numéro. Et elle lui donne ! Ce n’est que de la courtoisie professionnelle pour si elle a des questions concernant les incendies. Tu vois ? Il lui a fait peur. Elle s’enfuit. Il l’appelle déjà ? C’est risqué ça. Ça peut marcher ou pas. Et ça marche ! Mais c’est débile qui fait ça ? Sérieusement, pas besoin que tu t’en soucies. Reste calme. Ça va aller.
Ryder : Mr Bey, Logan. À vous. Ne foirez pas comme hier.
Oz : Je vais passer ce test.

Oz essaye de démarrer l'ambulance mais rien ne se passe.

Ryder : Super. Vraiment super.
Toby : Ton oncle a tout nettoyé, mais n’as pas révisé le moteur.  
Oz : On dirait que non.

Toby et Oz sont devant un ordinateur.

Oz : J’avais dit à mon oncle de le laver, je lui ai pas parler du moteur.
Toby : Ça va. Tu es entré dans les archives des incendies ?
Oz : Presque. Regarde si Ryder arrive. S’il m’attrape en train d’hacker le système je devrais rendre mon uniforme. Et ça me va bien l’uniforme.
Toby : Oz
Oz : Et voilà. Juste là où mon pote m’a dit de regarder. Y a quelque chose. Qui est Wade Richter ?
Toby : Ça dit qu’il a fait 3 ans pour incendies volontaire.  
Oz : La routine mais regarde où il habite.
Toby : Juste à côté de l’incendie d’hier.
Oz : Tous ces incendies ont eu lieu dans un rayon de 10 rues.
Toby : Tu peux l’imprimer ?
Oz : Voilà. Si cette info te fait avancer avec la détective, je veux tous les détails.
Toby : OK. Merci Oz.
Oz : Un résumé ça m’ira.

Toby se trouve devant un groupe de maison, une femme agée sort de l'une d'entre elles.

Toby : Madame Richter. Je suis un ami de Wade, du travail.
Mrs Richter : Est-ce Levi, l’ami de Wade ?
Toby : Je suis Levi. Il a dû vous parler de moi.
Mrs Richter : Oui, bien sûr. Je suis désolée. Wade n’est pas là.
Toby : Dommage je lui avais prêté mon camping-gaz. Je pars vers le Nord ce soir et je suis venu le chercher.
Mrs Richter : Désolée, je ne l’ai pas vu.
Toby : Je prépare un week-end surprise pour ma petite amie.
Mrs Richter : Un si gentil garçon.
Toby : Vous avez une idée d’où il pourrait le garder ?
Mrs Richter : Eh bien, il y a un endroit où Wade travaille sur ses projets.

Toby s'y rends discretement, il observe Wade en train de travailler sur l'une de ses sculptures. En voulant s'approcher plus il marche sur quelque chose, ce qui attire l'attention de Wade sur lui. Il essaye de sortir rapidement de là, mais au détour d'un couloir se retrouve face à face avec Charlie.

Charlie : Ne bougez pas !
Toby : Le mec est en haut. Viens
Charlie : J’ai dit de pas bouger.
Toby : Vous voulez pas l’avoir ? Que faites-vous ici ?
Charlie : Je vous ai suivi
Toby : Moi ?
Charlie : Comment vous saviez pour le minuteur ?
Toby : Vous l’avez trouvé ?
Charlie : Oui. J’ai dit aux enquêteurs de regarder encore. Ils l’ont trouvé là où vous aviez dit qu’il serait.
Toby : Vous me croyez.
Charlie : Je cherche à savoir si vous l’avez mis avant ou après l’incendie.
Toby : Vous croyez que c’est moi ?
Charlie : Un mec du SAMU avec le complexe de héros. Qui met la vie des gens en danger pour pouvoir les sauver.
Toby : C’est insensé.
Charlie : Je suppose que vous avez la clé d’ici et une bonne raison d’être dans une propriété privée.  
Toby : Oui, je faisais votre travail. Parce que vous ne vouliez pas croire un drogué qui a raison d’ailleurs. Wade Richter, pyromane condamné habite le quartier. Il y a quelques minutes il était en haut à prier devant l’autel des fous. Allez vérifier.  

Charlie et Toby sont devant la sculpture de Wade, Charlie tourne autour.

Charlie : Vous réalisez qu’en entrant dans l’immeuble, vous avez contaminé les preuves.
Toby : Oui, si vous décidez de le dire.
Charlie : OK, je vais enquêter sur Richter, mais je veux plus vous voir sur cette affaire. Compris ?  
Toby : Tout à fait.

Oz et Toby marche et retourne vers leur ambulance. Après une intervention.

Oz : Ce mec aurait pu mettre un caleçon avant qu’on arrive.
Toby : Il s’est blessé à l’épaule. C’est difficile.
Oz : Eh bien, je me suis fait mal aussi à essayer d’éviter de regarder ses parties.
Toby : Mais t’as regardé.
Oz : Je peux demander une indemnisation pour « torture mentale ». Quoi de neuf avec le pyromane ?
Toby : J’ai donné son nom aux flics. Ils vont enquêter.  
Oz : Et ?
Toby : Ça va leur prendre longtemps pour réaliser que c’était lui qui déclenchait tous les feux.
Oz : Et ? T’as fait bonne impression sur la détective Marks ?   Allez, dis-moi un truc ?
Toby : Elle m’a montré son arme
Oz : C’est chaud
Toby : Conduis

Toby entre dans la chambre d'hôpital de Vince, il lui montre un T-shirt.

Toby : Je l’ai eu, c’était le dernier.
Vince : Fallait pas
Toby : Je tiens mes promesses, celles qui coûtent pas cher au moins. Si t’as besoin de quelque chose, le recours aux victimes t’aidera. Téléphoner…
Vince : Tu sais que j’ai pas de famille.
Toby : Un ami ? Une fille ?
Vince : Non mec, je suis « solo ».
Toby : Et Heather ? T’en a parlé plusieurs fois quand tu dormais.
Vince : Oui, c’est juste une fille que je connaissais.
Toby : J’ai compris. Une conquête, pas de nom de famille.
Vince : Non, elle était bien. La meilleure fille que j’ai rencontrée.
Toby : Alors, pourquoi n’est-elle pas là ? Que s’est-il passé ?
Vince : J’ai des problèmes. Je suis pas une personne simple. Je voulais pas l’entrainer dans ma vie pourrie. Elle mérite mieux.
Toby : Oui, je comprends assez bien.
Vince : Et puis je suis trop jeune et sensuel pour être attaché. Regarde comme je suis sexy dans ce lit.

Dans le couloir, Kyle discute avec une femme victime d'un accident.

Kyle : C’est votre choix, mais si vous changez d’avis, appelez-moi. C’est ma ligne privée. Alors appelez-moi.
Femme blessée : Merci
Toby : Salut, Kyle
Kyle : Salut
Toby : Ca va ?
Kyle : Bien. Et toi ?
Toby : Bien. Je me demandais si tu pouvais trouver une Heather Wallace.
Kyle : Qui ?
Toby : C’est une amie de Vince Pirell, elle doit être serveuse.
Kyle : Une amie ?
Toby : Quelqu’un à qui il devrait parler.
Kyle : Donne-moi une adresse, un numéro.
Toby : C’est tout ce que j’ai.
Kyle : J’ai pas le temps de parcourir la ville à la recherche d’une fille pour un mec qui a sûrement eu que ce qu’il méritait.  
Toby : Je sais ce que tu penses, mais je crois pas que c’était Vince. Les flics pensent que ça peut être un incendie volontaire. Allez, le mec va pas bien.  
Kyle : Je ferais ce que je peux. Je te promets rien.
Toby : Merci

Devant les urgences, Toby voit Olivia et Tom en pleine discussion. Au commissariat, Charlie entre dans la salle d'interrogatoire.

Wade : Enfin, de la compagnie.
Charlie : T’es pas très malin, Wade. Utiliser le hangar de ton oncle pour tes projets artistiques.
Wade : Je sais pas de quoi vous parlez.
Charlie (lui montrant une photo) : C’est quoi ça ?
Wade : De la thérapie. Je contrôle mes impulsions. La plupart.
Charlie : Des officiers fouillent le hangar et la maison de ta mère. Et je crois que tu sais ce qu’ils vont trouver. Peut-être quelque chose comme ça. On l’a trouvé dans l’appartement qui a brûlé dans ton quartier.  
Wade : Je ne sais rien de ça.
Charlie : Je crois que si. C’est la même dont tu t’étais servi dans l’incendie de l’immeuble. Tu le relies à la mèche dans le conduit d’aération et au papier du serpentin. Vraiment,  Wade ? Un serpentin ?
Wade : Comme ça quand ça s’allume, ça se propage partout. Le plastique fond. Impossible à tracer. Quand c’est bien fait.
Charlie : Tu devrais faire plus attention parce que ton nom est partout sur cet incendie.
Wade : Alors quelqu’un essaie de me piéger.
Charlie : Parce que t’as payé ta dette ? Tu t’es rétabli ? Plus d’impulsions ?
Wade : Vous voyez ce minuteur. On peut pas le programmer plus de 12 heures à l’avance. Le jour de cet incendie je travaillais à Burlington. J’ai pris qu’une demi-heure pour manger. C’est pas possible que j’ai fait ça. Vérifiez.

Un incendeie ravage un immeuble, les pompier tentent de le maîtriser.

Toby : Tom, on va s’installer en face si jamais il y a d’autres victimes.
Crawford : J’ai peur de le faire à nouveau. Qu’est-ce que tu regardes ? On y va !

Chez lui, Toby fait toujours des recherches sur les incendies criminels.I lit un article concernant Tom. Le soir, Oz et Toby traîne dans les rues.

Oz : On est jeudi, on a plusieurs options. Y a des groupes au « Riv ». 10 $ l’entrée mais ça peut être nul. « Beverbank » est rempli de filles de la fac. « Oh, mon Dieu, LOL, je te plais comme personne ? » « The Mac » c’est les drag-queens et les belles filles qui aiment ça. Mais écoute, y a un vrai avantage à être les seuls hétéros. C’est ma petite théorie.
Toby : Tu sais quoi ? Je veux aller ici.
Oz : « The Matty » ? Y a quoi ici ? OK, sympa comme endroit.
Toby : Regarde qui c’est.
Olivia : Toby. Tu fais quoi ici ?
Toby : Je suis sorti me détendre. Je croyais que t’étais occupée ce soir.
Olivia : Je l’étais mais…
Crawford : Salut. Comment ça va ?
Oz : Bien. Sur le point d’aller encore mieux.
Crawford : Tu veux te joindre à nous ?
Toby : Oui.
Olivia : Tu me rends folle. Barre-toi.
Toby : Vous voulez une autre tournée ?
Crawford : Je suis partant
Olivia : Et où est Oz ?
Toby : Je crois qu’il travaille sur son prochain projet. Je devrais rester dans le coin, pour être sûr qu’il s’en sorte.

Au commissariat, Becker cherche nerveusement Charlie.

Becker : Il n’y avait rien chez Richter
Charlie : Je sais
Becker : Et son alibi ?
Charlie : Son chef a appelé et a confirmé qu’il n’a pas pu sortir.
Becker : Pourquoi il est toujours là alors ?
Charlie : Parce que je sais qu’il est impliqué. Le minuteur, le serpentin. Le rapport correspond à ses méthodes.
Becker : Vous n’aimez pas vous trompez ?
Charlie : Qui aime ça ?
Becker : Libérez-le. Passez-le aux pompiers. Comme ça je saurais où le trouver au cas où.

Au bar, Toby et Tom discutent.

Toby : Tu sais que les flics croient que c’était un incendie volontaire. Qui pourrait être liés à d’autres.
Crawford : Ah oui ?
Toby : Ca me parait fou que quelqu’un allume des incendies et expose des héros comme toi et moi.
Crawford : Si seulement il savait.
Toby : C’est vraiment lâche de rester à rien faire en sachant qu’il y aura des victimes.  
Crawford : Je dois m’en occuper maintenant.
Olivia : On y va ?
Crawford : Je travaille tôt demain. Je devrais rentrer à la caserne. Je t’appelle un taxi ?
Olivia : Oui. Comme tu veux. Bonsoir.
Toby : Bonsoir.
Crawford : Bonsoir.

Tom nerveux rentre dans un immeuble qui a récemment brûlé. Toby le suit de près. Ayant perdu sa trace, Toby cherche télépathiquement par où il est passé mais Tom est plus rapide.

Toby : Tom ! Tom, c’est moi !
Crawford : Toby. Tu m’as suivi ?
Toby : Je sais ce que t’as fait. Je sais pour les incendies.
Crawford : De quoi tu parles ?
Toby : Je sais que t’as provoqué les incendies. Que tu veux être un grand héros. Et t’es sûrement venu brûler cet immeuble aussi. Oublie ça.  
Crawford (saissisant Toby par le col de sa chemise) : J’ai pas provoqué d’incendies !
Toby : Alors pourquoi t’es ici ?
Crawford : Parce que c’est ici que c’est arrivé. Il avait une fille, elle avait besoin de moi. Je pouvais pas bouger.
Toby : T’étais paralysé.
Crawford : J’ai peur de le faire à nouveau. Si t’en parles à quelqu’un, je te défonce.

Toby se trouve sur un banc à l'extérieur de l'hôpital, Olivia énervée vient vers lui.

Toby : Salut
Olivia : Qu’est-ce que tu veux ?
Toby : Je veux m’excuser.
Olivia : Comme tu voudras.
Toby : Je t’ai vu avec quelqu’un et agi, comme un idiot.
Olivia : Oui, on a eu de la compagnie.
Toby : Pour ce que ça vaut, Tom est sûrement un mec bien. Il vit des trucs difficiles.
Olivia : Merci, mais j’ai pas besoin de ton accord.
Toby : C’est vrai. Regarde, Kyle a trouvé l’ex de Vince.
Olivia : C’est moi en fait. Je lui ai tordu le bras pour qu’il me donne son numéro.
Toby : Comment t’as fait ?
Olivia : Je l’ai convaincu que peu importe ce qu’il avait fait, les erreurs du passé, qu’elle l’aimait quand même.

Becker pose des dossiers sur le bureau de Charlie.

Becker : Tenez. Merci. Je pars pour le reste de la journée.
Charlie : Vous avez un rencard ? Vous avez mis du Hugo et une nouvelle chemise. Où l’emmenez-vous ?
Becker : Au « Susur »
Charlie : Susur. Alors, c’est quoi ? Votre 3e rencard ?
Becker : Vous avez encore le dossier Richter.
Charlie : Je veux l’étudier encore un peu avant de le rendre.
Becker : Vous avez d’autres affaires. Laissez-le, Charlie.  
Charlie : Demain à la première heure, promis.
Becker : D’accord.

A la caserne, Oz s'entraîne avec le mannequin gonflable. Tandis que Toby rédige des notes.

Oz : Encore une évaluation. RCP complet, attaque cardiaque et asphyxie. Ça va être facile. On suit la procédure, pas d’improvisation.
Toby : D’accord.
Oz : On a une heure avant que Ryder arrive pour tout vérifier. Du gâteau
Toby : Ca m’a l’air bien.
Oz : T’es avec moi, ou quoi ? T’es même pas habillé. On en a besoin, sinon on nous enverra au service gériatrique.
Toby : Désolé, je pensais à Vince. Il a grandit en maisons d’accueil.  
Oz : Mais t’as fait les bons choix, lui non. Tu sais les gens ont ce qu’ils méritent. Je sais que tu le connaissais. Mais si tu joues avec de la meth, tu te brûles. Des fois les victimes innocentes ne le sont pas tant que ça.
Ray : Salut, Toby. Ça va ?
Toby : Bien, Ray. Tu fais quoi ici ?
Ray : J’avais une consultation
Toby : En fait, j’aurais aussi besoin d’une consultation.
Ray : Qu’est-ce qui ne va pas ?
Toby : Il m’arrive des trucs bizarres. Qu’est-ce que tu sais sur les pyromanes ? Les pyromanes en séries.
Ray : Ils ont leur propre profil. Ce sont des hommes, stressés, avec des difficultés à établir des relations, et ayant besoin de pouvoir.
Toby : Comment ça marche ?
Ray : Ils aiment l’attention, l’excitation. Certains le font en croyant arranger les choses.  
Toby : Arranger les choses ?
Ray : Le feu nettoie les broussailles. Ce fut sûrement la première arme après le bâton.
Toby : Merci Ray.
Ray : Tu sais où me trouver.

Oz : Où tu vas ?
Toby : Je vais chercher un truc.
Oz : Tu reviens dans une heure, hein ?

Charlie est toujours sur le dossier de Wade et comprends ce qui s'est réellement passé. Tout comme Toby.

Toby : Kyle. Salut.
Kyle : Comment tu savais que j’étais ici ?
Toby : L’hôpital m’a dit que t’avais déménagé. Pose le couteau. C’est fini.  
Kyle : C’est pas fini. Ça ne sera jamais fini. Qu’est-ce que t’en sais ? Tu ne fais que déposer les victimes. Tu ne sais rien d’elles. Moi si. Une victime comme Tyler Moss. Elle avait 15 ans, était intelligente. Elle rentre chez elle, se fait renverser par un conducteur ivre. Elle reste paralysée. Le même jour, Sara Martin a été poignardée dans l’estomac par son petit ami. Elle a pas voulu le poursuivre de peur de s’attirer des ennuis. Un mois plus tard, elle est morte suite à des complications. Il y en a des centaines et des centaines. Tous ces gens frappés, volés et violés par ceux qu’ils aiment. Encore et encore. Et tu sais ce qui se passe.
Toby : Rien
Kyle : Rien. Il n’y a pas de charges ni d’arrestations. Rien qui ne s’approche de la justice.
Toby : Je peux te faire aider.
Kyle : Non, j’ai pas besoin d’aide. Ce sont eux qui en ont besoin. Je ne vais rester assis à écouter.
Toby : Tu as fais du mal à ces gens, Kyle.
Kyle : Seulement à ceux qui devaient payer.
Toby : C’est pas à toi de décider.
Kyle : Non. Je devais le faire. Et je l’ai refait.
Toby : Il y en a d’autres ? Où ça, Kyle ?
Kyle (menaçant Toby avec un cutter) : Les gens doivent payer !
Toby : Kyle !

Kyle se jete alors de le vide du haut du balcon. Toby observe de loin les policiers interrogés les témoins. Son téléphone se mets à sonner. 

Toby : Oz !
Oz : T’es où ? Ryder est sur mon dos.
Toby : Où est cet immeuble avec le tapis rouge et bleu ?
Oz : Quoi, quel tapis ?
Toby : Celui qui t’as donné la nausée quand y eu l’arrêt cardiaque. Retrouve-moi là-bas avec l’ambulance et appelle les pompiers.  

Charlie arrive sur les lieux, elle aperçoit Toby et se met à le suivre. Toby entre précipitamment dans un immeuble et déclenche l'alarme incendie.

Charlie : Logan ! Il se passe quoi ?
Toby : On doit faire sortir tout le monde. Il va y avoir un incendie. Je vais au dernier étage pour faire sortir les gens.

Toby arrive au dernier, une fumée se répand déjà. Il frappe à toutes les portes et vérifie que personnes ne se trouve encore dans l'immeuble. Derrière une porte, il aperçoit un enfant.

Toby : Salut ! Hé ! Ne bouge pas ! Reste là !
Crawford : Toby. Allez on y va.
Toby : Y a une fille a bout du couloir.
Crawford : Je m’en occupe . Vas-y.

Un pompier emmène Toby en dehors de l'immeuble et Tom retourne chercher l'enfant.

Crawford : Et voilà.

A l'hopital, Vince dans un fauteil roulant que conduit Heather, discutent avec Toby.

Toby : Vince, t’es sur que t’as un endroit où rester ?
Heather : Il va rester avec moi jusqu’à ce qu’il trouve quelque chose. J’ai un canapé confortable.
Vince : On dirait que les flics m’ont lâché, l’assurance va pouvoir régler tout ça.
Toby : Tant mieux, parce que la prochaine fois qu’on sort, c’est toi qui paies.
Vince : Bien sur
Toby : Merci
Vince : Je t’appellerais
Toby : J’espère bien. Prends soin de toi. Et prends soin d’elle aussi.

Il dit au revoir à Vince et Heather. Il aperçoit Charlie près de l'ambulance, il va vers elle.
 
Toby : Salut
Charlie : Salut
Toby : Qu’est-ce que vous faites ?
Charlie : Je pensais que vous voudriez savoir qu’on a relié Kyle à 5 autres incendies.
Toby : Ah, oui ?
Charlie : Oui. On dirait qu’à chaque fois la cible était quelqu’un qu’on avait arrêté mais qu’on avait pas condamné. Comme s’est arrivé avec votre ami, Vince Pirell.
Toby : C’est terrible.
Charlie : Vous n’êtes pas le seul à penser que les flics peuvent ne pas faire leur travail. Et dites-moi, comment vous saviez pour le dernier incendie ?
Toby : J’ai senti la fumée.
Charlie : Vous passiez par là et vous l’avez sentie.
Toby : Oui, je passais par là.
Charlie : La prochaine fois, appelez les pompiers.

Olivia qui a observé toute la scène n'écoute que distraitement ce que lui dit un médecin.

Kikavu ?

Au total, 10 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

sossodu42 
26.05.2018 vers 10h

Valerie42 
02.04.2018 vers 14h

winter 
12.08.2017 vers 13h

Sabufield 
Date inconnue

Ecora 
Date inconnue

Emilie1905 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Bannière de l'animation HypnoTrésor

Ne manque pas...

Vote pour les HypnoAwards 2018 jusqu'au 26 août !
Jusqu'au 26/08 | Votez nombreux !

Activité récente
Actualités
Calendrier Août

Calendrier Août
Le mois d'août a invité une actrice qui joue un rôle secondaire dans la série. Diana62800 nous a mis...

Photo du mois : le plus beau baiser

Photo du mois : le plus beau baiser
Le mois de juillet est fini et donc la photo du mois aussi. Souvenez vous le thème (propice aux ...

Calendrier juillet

Calendrier juillet
Je ne sais pas si ce sont parce que les vacances sont enfin là, mais vous avez été inspiré.  En...

Sondage Juillet août

Sondage Juillet août
Nous sommes en juillet. Les vacances se préparent et les urgences de The Listener aussi.  Et oui...

Calendrier du mois

Calendrier du mois
C'est au tour de Alvin Klein joué par Peter stebbings de venir passer ce premier mois de vacances...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

noemie3, Hier à 14:26

Nouveau sondage sur Summerland, n'hésitez pas à aller voter

Luna25, Hier à 15:45

Vous pouvez encore vous inscrire pour le concours de l'été sur Once Upon a Time

Luna25, Hier à 15:46

N'hésitez pas à proposer des personnages historiques sur le quartier Legends of Tomorrow

Flora12, Hier à 17:29

Le quartier Sanctuary fête ses 8 ans et vous propose des jeux. Venez vous amuser avec nous

grims, Aujourd'hui à 08:09

Les quartiers Vikings et Sons of anarchy vous proposent de venir voter à leur nouvelle série de photos de la quinzaine !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site