VOTE | 49 fans

#104 : L'amour en quelque sorte

Après avoir passé un début de soirée romantique avec une jeune femme, Mina, Toby apprend qu'elle a été tuée peu après qu'il ne l'ait quitté. Tout d'abord considéré suspect du meurtre, il va peu à peu mener son enquête et découvrir le fin mot de l'histoire.

Popularité


5 - 1 vote

Titre VO
Some Kinda Love

Titre VF
L'amour en quelque sorte

Première diffusion
18.06.2009

Première diffusion en France
16.03.2010

Vidéos

104 : Some Kinda Love - Sneek Peak

104 : Some Kinda Love - Sneek Peak

  

Photos promo

Toby et Oz boivent une bière au bar

Toby et Oz boivent une bière au bar

Osman Bey dans l'ambulance

Osman Bey dans l'ambulance

le lieutenant Charlie Marks joué par Lisa Marcos

le lieutenant Charlie Marks joué par Lisa Marcos

Toby danse avec Mina une femme rencontré en boite de nuit

Toby danse avec Mina une femme rencontré en boite de nuit

la chirurgienne Olivia jouée par Mylene Dinh-Robic

la chirurgienne Olivia jouée par Mylene Dinh-Robic

Charlie interroge le bléssé pendant que Olivia et Toby le conduisent en salle des urgences

Charlie interroge le bléssé pendant que Olivia et Toby le conduisent en salle des urgences

Un visage inconnu sur un téléphone

Un visage inconnu sur un téléphone

Mina et Toby discutent pendant leur soirée

Mina et Toby discutent pendant leur soirée

Plus de détails

Audience 1ère diffusion sur NBC : 3.820.000 téléspectateurs

*****************

Réalisateur : Clement Virgo

Scénaristes : Phil Bedard et Larry Lalonde

Acteurs :

Craig Olejnik : Toby Logan

Lisa Marcos : Charlie Marks

Ennis Esmer : Oz Bey

Mylène Dinh-Robic : Olivia Fawcett

Anthony Lemke : Brian Becker

Arnold Pinnock : George Ryder

 Stephen Bogaert : Dr. Liam Farrell

Tara Rosling : Brenda Penney

Lee Rumohr : Jason Cullen

Sarah Power : Mina Delia Croce

Olivia Jones : Elizabeth

Kim Schraner : Adrianna Ralston

William Poulin : Man on Stairwell

Tenika Davis : Bartender

Warren Belle : Crime Scene Officer

Desmond Campbell : Officer at House

Nick Canakis : Officer Stolarski

Daniel Cook : Young Boy

Oz et Toby sont en boîte, là où Oz pense qu'il a ses chances avec la fille du bar. Il tente de persuader Toby d'utiliser son don pour le vérifier, mais celui-ci n'est pas d'accord.

Une jolie femme arrive, capte le regard de Toby. Oz souhaite descendre au dancing; ils s'y rendent.

Oz insiste pour que Toby lise dans les pensées de la fille de ses rêves estimant qu'une personne qui a ce don doit en faire profiter ses amis. Oz s'approche de la barmaid pour commander deux bières. Toby entend Leslie se dire qu'elle va devoir suivre une conversation débile. Oz l'invite mais elle refuse. Toby essaie de dissuader Oz de poursuivre dans cette voix.

La jolie femme est venue rejoindre Toby. Elle dit s'appeler Nina. Ils échangent leur préférences en matière de musique. Un homme arrive et appelle Nina. Elle quitte Toby quelques instants puis revient. Ils dansent.

Toby la raccompagne. Ils boivent un verre de vin. Toby fait une vidéo à l'aide de son portable. Il demande à quoi correspond des inscriptions. Pour Nina, c'est en rapport avec son boulot et surtout sans intérêt. Ils s'embrassent. On sonne. Nina n'ouvre pas. On insiste et Nina va au parlophone. C'est son amis Jason qui veut la voir absolument.

Nina dit à Toby qu'elle doit régler ce problème avant de se lancer dans une nouvelle relation. Toby l'entend penser "alors je serai libre et tout à toi". Il s'en va. Dans la rue, il ne voit personne.

Le lendemain, Toby raconte sa sortie à Oz.  Ils ont un appel, montent dans l'ambulance. Arrivés sur place, Toby est effondré : c'est Nina et elle est morte !

Générique

Sur les lieux, Charlie interroge Toby qui confirme connaître la victime. Elle lui demande un prélèvement d'ADN.

Le Dr Farell et son assistante, Brenda arrivent sur place. Charlie décline l'identité de Nina mais Farell précise qu'il n'est pas là en tant que légiste, qu'il connaissait Nina qui est l'une des pathologistes de la morgue.

Toby "entend" Brenda penser et voit combien elle est bouleversée. Charlie l'interroge mais elle ne sait pas dire grand chose car Nina ne parlait jamais de sa vie privée.

Charlie retourne auprès de Toby pour l'interroger sur l'ex-ami de Nina. Il dit ne l'avoir vu que 10 secondes. Pour le reste, il n'a pas grand chose à répondre aux questions du lieutenant qui semble fort sceptique.

Oz et Toby sont dans l'ambulance; Toby pense qu'il aurait dû rester avec Nina, mais Oz lui répond qu'il n'a rien à se reprocher, qu'il doit seulement aider les flics à retrouver son assassin. Toby ne voit pas comment, car il ne peut quand même pas dire qu'il lit dans les pensées des gens.

Toby et Oz marchent en rue; Oz mange un sandwich. Oz conseille à Toby de retrouver l'assassin de Nina et de lire dans ses pensées, mais Toby dit que cela ne marche pas ainsi, qu'il ne peut lire les pensées qu'en temps réel.

Une femme a des difficultés respiratoires. Les deux ambulanciers se précipitent vers elle. Elisabeth a une allergie aux arachides et fait une réaction après avoir manger un muffin. Toby va chercher le matériel tandis qu'Oz la réconforte et lui fait une injection d'épinéphrine. Toby est revenu. Ils l'emmènent à l'hôpital.

Toby remplit les papiers d'admission. Olivia vient et lui dit trouver Oz en pleine forme. Elle ajoute qu'elle a entendu dire que Toby était avec Nina la veille. Il confirme et ajoute qu'il ne s'est rien passé entre eux et que les flics le suspectent. Olivia connaissait aussi Nina vu qu'elle travaillait à la morgue, mais elle ne sait rien au sujet du petit ami de celle-ci. Toby "entend" Olivia penser qu'il se reproche de ne pas avoir aidé Nina.

Toby s'en va et Olivia lui dit que ce qui est arrivé à Nina n'est pas de sa faute.

Oz entre dans la chambre d'Elisabeth et lui remet un bouquet composé d'injections afin qu'elle puisse en mettre partout chez elle. Il la questionne et apprend qu'elle est seule, qu'elle vient d'arriver en ville pour son boulot sur lequel elle donne quelques détails. Elle lui demande s'il compte l'inviter à sortir et Oz répond que ce ne serait pas professionnel, mais Elisabeth ajoute que si c'était le cas, elle accepterait; elle lui donne son numéro de téléphone.

Charlie est à la morgue et parleque quelques instants avec le docteur Farell au sujet des analyses d'ADN.

Toby va à la boîte de nuit où il rencontre Adrianna, la jeune fille est occupé à ranger et nettoyer la salle. Il apprend qu'elle est une amie de Nina et que l'ami de Nina s'appelle Jason Cullen. Dans les pensées d'Adrianna, il revoit la scène de rupture entre Nina et Jason. Il fait une description de Jason qu'Adrianna confirme. Il demande si elle n'a pas le numéro de téléphone de Jason mais Adrianna dit qu'il n'est pas du tout son type et ajoute que s'il veut une relation avec Nina, il doit se lancer. Toby comprend que la jeune fille 'est pas au courant du décès de Nina.

Toby sort de la boîte de nuit et téléphone à la police. Il demande prévenir le lieutenant Markx qu'il connaît le nom de famille de l'ami de Nina et demande que Charlie l'appelle.

La police, très armée, arrive chez Jason Cullen pour l'arrêter. Celui-ci s'enfuit, Charlie le poursuit et Cullen se fait renverser par une voiture.

L'ambulance le conduit à l'hôpital. Dans le véhicule, Charlie interroge Jason car elle veut savoir pourquoi il s'est enfui. Il a appris le meurtre de Nina et eu peur, vu ses antécédents. Toby dit à haute voix ce qu'il lit dans les pensées de Jason, c'est-à-dire qu'il est monté voir Nina, qu'ils se sont disputés mais il jure qu'elle était vivante lorsqu'il l'a quittée. Entre-temps, ils sont arrivés à l'hôpital et Olivia le prend en charge.

Charlie demande à Toby à quoi il joue. Il répond qu'il ne pense pas que Jason a étranglé Nina; il quitte le lieutenant.

La nuit tombe, Toby est en rue et pense à la soirée au cours de laquelle il a rencontré Nina.

Le lendemain, Charlie va revoir le docteur Farell et Brenda et leur demande s'il est possible qu'un détail leur a échappé. Le docteur Farell fait plusieurs hypothèses après que Brenda ait précisé que Nina avait une malformation. Il se pourrait donc que Nin soit décédée après le départ de Jason.

Oz et Toby sont à la caserne. Oz a reçu le numéro de téléphone d'Elisabeth, mais il ne sait pas quoi faire : l'appeler ou non.

George Ryder les rejoint; il est accompagné d'Elisabeth qui remet un colis à Oz pour lui avoir sauvé la vie. C'est une caisse d'oranges, ainsi que quelques CD. Elle les quitte. Toby dit à Oz que maintenant Oz n'a plus le choix, qu'il doit l'appeler. Ryder charrie Oz.

Dans la soirée, Oz est chez Toby; ils regardent la vidéo de Nina que Toby avait filmée; ils s'arrêtent sur des photos d'un homme qui revient plusieurs fois sur les murs de l'appartement. Oz dit qu'il faut le retrouver, qu'il se pourrait qu'il sache ce qui est arrivé à Nina.

Au commissariat, Toby attend Charlie; celle-ci arrive et lui dit que son hypothèse est confirmée par le légiste : Nina est morte d'une malformation congénitale, mais elle ajoute que Cullen reste en examen pour homicide involontaire. Toby pense toujours que Cullen n'est pas coupable; il lui montre le collage des photos qu'il a effectué, mais Charlie ne veut rien entendre et s'en va.

Brian Becker rejoint Charlie et lui demande ce que voulait Toby. Il pense que ce dernier pourrait être l'assassin ou du moins qu'il est fasciné par les meurtres. Charlie dit qu'il n'est certainement pas mêlé à ce crime, ni à aucun autre. Brain répond qu'elle doit alors savoir qui est vraiment Toby.

Toby et Oz sont dans l'ambulance en route vers une mission. Ensuite, on les voit dans l'escalier de secours. Ils essaient de fare descendre une civière sur laquelle se trouve un homme obèse. Ils sont bloqués. Toby parle de l'homme de la photo qu'il n'a pas retrouvé. Le téléphone d'Oz sonne. C'est un texte de Liz. Toby propose de la rappeler. Oz est indécis. Toby répond qu'il en a peur et Oz le confirme car Elisabeth est une vraie femme. L'homme sur la civière dit à Oz que Liz a peut-être peur elle-aussi, tandis qu'à Toby, il lui conseille de chercher dans les dossiers de la police, que vu son métier, il doit bien avoir des relations et demande d'être maintenant conduit à l'hôpital. Ensemble, Toby et Oz disent "Stellasky".

Toby et Oz sont en attente devant un fast-food. Une voiture de police vient se gare et le policier entre dans le restaurant. Toby va à la voiture de police et pénètre dans le véhicule. Il introduit sa clé USB dans l'ordinateur de bord et commence ses recherches.

Un gamin arrive et lui demande ce qu'il fait. Toby dit qu'il est en mission secrète; le gamin est sceptique vu l'uniforme de Toby. Celui-ci lui montre son "collègue" à l'intérieur du fast-food, tout en continuant ses recherches. Il a trouvé le dossier d'un homme décédé voici un mois. Le gamin l'informe que son "collègue" se "pointe". Toby reprend sa clé USB , sort de la voiture et rejoint Oz à qui il explique ce qu'il a trouvé. Le nom "Worthy" l'interpelle et il se souvient de la vidéo faite chez Nina. Il la regarde sur son portable et voit qu'au mur, le nom y figure.

Oz et Toby vont chez Nina. Toby pense que Nina savait quelque chose d'important et il veut savoir ce que c'est.

Arrivés chez Nina, ils trouvent le dossier de Worthy et Toby constate que Nina contestait les conclusions du chef-légiste, le docteur Farell. Toby prend plusieurs dossiers avec lui et les deux ambulanciers quittent l'appartement.

A l'hôpital, dans le bureau d'Olivia, Toby consulte le dossier de Worthy sur l'ordinateur. Olivia entre et lui demande ce qu'il fait. Toby répond qu'il consulte ses emails mais Olivia voit qu'il était dans le dossier Worthy. Elle lui demande des explications et Toby les donne. Elle l'aide et ils arrivent à la conclusion qu'il y a eu une erreur médicale, que Farell a faussé le rapport d'autopsie et que Nina avait découvert la vraie cause de la mort de Worthy.

Toby se rend au commissariat et dit à Charlie qu'il connaît la raison pour laquelle Nina a été tuée, mais la lieutenant lui dresse tout un catalogue des infractions qu'il a commises. Toby s'en explique et Charlie prend les dossiers.

Farell est interrogé au commissariat par Charlie. S'il reconnaît avoir falsifié des rapports d'autopsie pour couvrir des erreurs médicales, il nie toute implication dans le meurtre de Nina. Marks l'arrête pour falsifications de documents officiels.

Elle sort de la salle d'interrogatoire et rejoint Toby dans le couloir, lui disant que Farell ne reconnaît pas le meurtre. Le légiste sort à son tour, menottes aux poings, encadré par deux policiers. Toby lit dans ses pensées que Farell s'interroge et se demande qui a bien pu tuer Nina. Charlie dit à Toby qu'il avait raison, mais celui-ci lui répond qu'elle se trompe, que le légiste est innocent du meurtre. Charlie est excédée. Toby lui conseille de demander une seconde autopsie; la lieutenant veut en connaître les raisons et Toby répond de lui faire confiance.

Toby arrive à la morgue et annonce à Brenda qu'il est venu chercher le corps de Nina pour une seconde autopsie. Elle répond que c'est impossible, que le corps est préparé pour l'enterrement. Il insiste et parvient ainsi à lire dans ses pensées que c'est elle qui a tué Nina. Il fait donc mine d'emmener le corps. Brenda perd contenance et avance qu'elle s'est disputée avec Nina, que celle-ci est tombée par accident, qu'elle n'a pas voulu la tuer. Charlie se montre à son tour et demande des explications. Brenda prétend qu'elle n'a agi ainsi que pour protéger Liam Farell que Nina s'apprêtait à dénoncer.

Charlie emmène Brenda et Toby va remettre le corps de Nina en place, dans la morgue.

Dans la boîte de nuit, Oz et Toby boivent au bar. Oz demande à Toby de lire dans les pensées d'une fille qui danse, mais Toby répond qu'elle n'est pas son genre car elle danse sentimentalement avec une autre fille. Par contre, il "voit" une fille qui s'intéresse beaucoup à lui et Elisabeth apparaît. Elle emmène Oz sur la piste de danse.

Au commissariat, Charlie consulte un dossier sur lequel il est écrit "Toby Logan".

FIN DE L'ÉPISODE.

Toby et Oz sont sur le toit d’un immeuble qui tient lieux de succursale d’une boite de nuit. Toby remarque un jeune femme.

Oz : Il y a plein de filles idéales qui ont un bagage ou sont comme cette Cash qui m’a pris mon identité, tu t’en souviens ? Du coup, je crois qu’on se doit d’utiliser ce pouvoir pour arriver à nos fins.

Toby : C’est pas un truc magique.

Oz : Je ne parle pas de truc, mais… Quoi ? Lire dans les pensées d’une fille.

Adrianna : Je te le dis, fait ce que t’as à faire.

Mina : Je sais.

Oz : On joue au poker Texas ?

Toby : Quoi ? Non. J’ai déjà fait ça. Bonne chance pour trouver la future Madame Bey.

Oz : J’ai compris.

Toby : Ne dis rien.

Oz : Deux minutes.

Toby : Tu veux que je descende ? Tu ne renoncera pas ?

Oz : Non. Tu reviens tout de suite, elle n’ira nulle part.

Dans la boite de nuit, en bas près du bar.

Oz : Allez, tu dois m’aider.

Toby : Tu n’en parles à personne, compris ?

Oz : Bien sûr. Quand un copain lit dans les pensées des autres son pote doit le savoir. Dernière fois, promis. C’est la fille de mes rêves là-bas. Ça fait des semaines que je viens, il faut que je sois sûr.

Toby : Qu’elle t’aime bien ?

Oz : Elle me reluque.

Toby : Une serveuse est payée pour ça.

Oz : C’est plus que ça. Première tournée pour moi.

Oz s’approche de la barmaid.

Oz : Salut Leslie, deux bières s’il te plaît.

Leslie : T’étais passé où ? Tu m’as manqué. C’est reparti, encore une conversation rasoir.

Oz : Moi et mon pote Toby, on cherche les ennuis ce soir. Après ton service, ça t’intéresse ?

Leslie : J’aimerais mais j’ai la fermeture, et j’ai cours demain matin. Une prochaine fois. je mérite un bon pourboire pour le mal que je me donne.

Oz retourne auprès de Toby.

Oz : Elle m’aime bien, non ? Elle est folle de moi.

Toby : Mais elle a son bagage. À ta place, je n’insisterais pas.

Oz : Bagage ? T’as déduis ça de… ?

Leslie (à un client) : 6 dollars, s’il te plaît.

Oz : Un bagage ? Vraiment ?

La jeune femme de tout à l’heure revient vers eux. Oz part les laissant seuls.

Mina : Je te cherchais. Je m’appelle Mina.

Toby : Je suis Toby.

Mina : Que puis-je pour toi ?

Toby : Réponds à une question.

Mina : Vas-y.

Toby : Quel est ton film préféré ?

Mina : Princesse Bridge.

Toby : André le Géant, pas mal.

Mina : Ton groupe ?

Toby : Tu ne connais sûrement pas.

Mina : Essaie ?

Toby : The Replacements

Mina : Moi, c’est « Rejoins-moi chez moi ». Tu devrais venir l’écouter.

Toby : Avec plaisir.

Jason : Mina !

Toby : Un ami à toi ?

Mina : Non, un dernier truc à régler. Ne bouge pas.

Mina s’éloigne et Oz revient près de Toby.

Oz : Pleins de bagages ce soir. C’est un centre de réclamation des bagages, ici. C’est samedi soir, et il est même pas minuit. On devrait aller profiter de la nuit.

Mina : Viens danser.

Oz : J’espère que tu vas te faire mal.

Mina guide Toby sur la piste de danse.

Toby : Et ton ami ?

Mina : Il est parti.

Toby : Bien.

Chez Mina, Toby la film avec son portable.

Mina : Mon nid. Viens, suis moi, regarde où je vis et joue.

Toby : C’est chouette.

Mina : Le loyer est dingue, mais j’ai tout ce qu’une fille veut. Une belle vue, un grand placard et le plus important plein de vin.

Toby : Miam. Tu as bon goût.

Mina : T’as remarqué.

Toby : Je sais. C’est quoi ?

Mina : Ça ? Rien du tout, juste… des trucs pour le travail. Où en étions-nous ?

Toby : A peu près là.

Alors que tous les deux s’embrassent, l’interphone se met à sonner.

Mina : C’est sûrement un voisin ivre qui s’est enfermé dehors. Désolé. Quoi ?

Jason : Mina.

Mina : Va-t’en Jason.

Jason : Tu peux pas me faire ça.

Mina : Faire quoi ?

Jason : Laisse-moi monter, qu’on en parle.

Mina : Pas ce soir, Jason.

Toby : Tu veux que je m’en occupe ?

Mina : C’est à moi de le faire. Tu sais quand les choses partent de travers ?

Toby : Tout le temps.

Mina : Tu dois faire ce qui doit l’être, peu importe les conséquences, non ?

Toby : Absolument.

Mina : Toby, j’ai des choses à régler avant de sortir avec quelqu’un. Tu  comprends ?

Toby : Tout va bien ?

Mina : Bientôt. J’ai passé une super soirée.

Toby : Moi aussi.

Mina : Donne-moi quelques jours pour régler ça. Puis je serai libre, tout à toi…

Toby : Bonne nuit

Mina : Bonne nuit.

Toby quitte l’appartement. Le lendemain, Oz et Toby prennent leur pause déjeuner.

Oz : Je comprends pas, t’es juste parti ?

Toby : C’était pas le bon moment.

Oz : C’est toujours le bon moment. Tu peux lire ses pensées et pourtant, t’as toujours pas conclu.

Toby : Elle a beaucoup de choses à gérer. Parfois lire les pensées gâche la magie.

Oz : Alors, écoute pas.

Toby : C’est pas si simple. Parfois, des pensées sont si fortes que je les lis sans le vouloir.

Oz : Ça craint.

Toby : Mina doit gérer son ex. Elle a mon numéro , elle va m’appeler, on va se revoir. Et j’aurai toute son attention.

Oz : Je pense…

Toby : Je sais ce que tu penses. Toujours.

Oz : 1090 King of Church.

Ils se rendent sur les lieux. Sur place Toby s’aperçoit qu’il s’agit de Mina, morte.

Policier : Par là, les gars. Le voisin du dessus a vu le corps et il nous a appelés.

Générique

Charlie : Parfait. Merci. Vous avez une minute ? On m’a dit que vous la connaissiez.

Toby : Je l’ai rencontrée hier soir.

Charlie : Et ?

Toby : On a bu quelques verres ici.

Charlie : Et ?

Toby : Rien. On a parlé, dansé un peu. Son ex s’est pointé, j’ai filé.

Charlie : Vous l’avez vu ? Vous avez son nom ?

Toby : Jason.

Charlie : Jason comment ? Donc, il n’y a pas eu de sexe ?

Toby : Juste une rencontre.

Charlie : Donc ?

Toby : Donc, pas de sexe.

Charlie : J’ai besoin de votre ADN.

Un homme et une femme monte les rejoindre.

Dr Farrell : Inspecteur…

Charlie : Dr Farrell. Par ici. Restez là.

Brenda : Mon Dieu !

Charlie : La victime est une femme de 26 ans, Mina Della Crocce, apparemment…

Dr Farrell : Je ne suis pas en service. Mina est une de mes pathologistes. Elle travaillait avec Brenda et moi.

Charlie : Je suis désolée.

Dr Farrell : Alors on a quoi ?

Charlie : Il y a des ecchymoses sur le cou.

Dr Farrell : Hémorragie pétéchiale. Strangulation.

Charlie : Une idée ?

Brenda : Mina, mon Dieu !

Toby voit Mina rire.

Brenda : C’est si horrible.

Dr Farrell : Brenda, tu peux partir, si tu veux.

Charlie : Quand l’avez-vous vue, la dernière fois ?

Brenda : Hier, à la morgue. Elle est partie à 18 heures.

Charlie : Elle vous a dit où elle allait ?

Brenda : Elle ne parlait pas trop de sa vie privée.

Charlie : Merci, on en reparle plus tard.

Près de l’ambulance.

Oz : Inspecteur.

Charlie : Vous ne deviez pas bouger

Toby : Je suis là.

Charlie : Parlez-moi du petit ami.

Toby : J’ai tout dit.

Charlie : Comment est-il ?

Toby : Je l’ai vu 10 seconde dans un bar sombre.

Charlie : Vous m’avez dit qu’il était venu chez Mina.

Toby : Je l’ai pas vu, ils ont parlé à l’interphone.

Charlie : A quelle heure ?

Toby : 3 h 30, peut-être 4h.

Charlie : Il est entré ?

Toby : Pas quand j’étais là.

Charlie : Plus tard ?

Toby : Je ne sais pas. Ils disaient devoir régler leurs problèmes.

Charlie : Pourquoi être parti ?

Toby : Elle me l’a demandé. C’est tout ? Vous savez où me trouver.

Toby rejoint Oz et tout les deux quittent les lieux.

Toby : J’aurais dû rester.

Oz : Quoi ?

Toby : Elle m’a demandé de partir, mais j’ai bien vu qu’un truc clochait.

Oz : Tu as dit qu’elle se disputait avec son ex, non ? Ça craint, mais ce n’est pas ta faute, tu n’as rien fait.

Toby : Mais si j’étais resté, elle vivrait peut-être encore.

Oz : Agis maintenant. Aide la police.

Toby : Je fais quoi ? Je leur dis que j’ai vu ce que Mina pensait ?

Oz : Ça ne marchera pas.

Dans la rue.

Oz : C’est facile. Il te suffit de pister l’ex. Tu règles la fréquence ou je sais pas quoi, et tu trouves pourquoi il l’a tuée.

Toby : C’est pas tout à fait ça. J’entends ce qu’ils pensent, au moment où ils le pensent. S’ils mangent un bon sandwich, j’entends « c’est bon ».

Oz : C’est vraiment un bon sandwich. Mais tu le sais déjà.

Au loin, ils aperçoivent une femme en pleine crise d’asthme.

Oz : Je m’en occupe. Bonjour, besoin d’aide ? Montrez-moi ça. Vous êtes allergique à la cacahuète ? C’est le muffin.

Toby : J’y vais.

Oz : Restez calme. Vous en avez déjà vu ? Ça va libérer vos voies respiratoires. Respirez. Quel est votre nom ?

Elisabeth : Elisabeth.

Oz : Elisabeth, ravi de vous rencontrer, moi, c’est Osman. Appelez-moi Oz si vous préférez. Si on peut parler, c’est parce que l’adrénaline fait effet.

Elisabeth : Je pensais avoir mon stylo injecteur, mais je l’ai oublié. Je me sens idiote.

Oz : Ca va, un accident, ça arrive. Il peut y avoir des sueurs, des palpitations ou des nausées. Ne vous inquiétez pas, tout est sous contrôle. Pourquoi ne pas nous suivre pour quelques examens ? Ma voiture est là-bas.

Elisabeth : C’est bon.

Oz : Bien, allons-y. Et plus de muffins.

A l’hôpital, Toby rempli le rapport. Olivia arrive à ce moment là.

Olivia : Je viens de voir Oz, il est de bonne humeur.

Toby : De très bonne humeur. Il a fait son show à la femme allergique.

Olivia : Laisse-moi deviner. Elle est intelligente et grande.

Toby : Il veut toujours une femme plus grande que lui, c’est idiot.

Olivia : Il faut admirer les hommes qui savent ce qu’ils veulent.

Toby : Il parait.

Olivia : Tu étais avec Mina, la nuit dernière.

Toby : Tu la connais ?

Olivia : Par téléphone, on appelle souvent la morgue. C’est terrible. Tu la connaissait depuis longtemps ?

Toby : Assez pour que je sois suspect.

Olivia : Tu plaisantes ?

Toby : Ils ont pris mon ADN.

Olivia : Mon Dieu.

Toby : Pas étonnant, je l’ai rencontrée dans un bar. Je suis allé chez elle…

Olivia : Je ne veux pas en savoir plus.

Toby : Liv, il s’est rien passé. On a parlé et je suis parti, c’est tout. Elle a déjà parlé d’un petit ami ?

Olivia : On ne parlait que boulot, pourquoi ?

Toby : Ça semblait tendu entre eux.

Olivia : Tu te sens coupable de pas l’avoir protégée. Elle n’a jamais rien dit. Ça va ?

Toby : Oui. Ça va. Merci. Au plaisir.

Olivia : Ce n’est pas ta faute.

Tous les deux se séparent, Oz de son coté va voir Elisabeth.

Oz : C’est pour vous.

Elisabeth : Des stylos injecteurs.

Oz : J’ai pensé que vous pourriez en mettre dans chaque pièce de la maison. Dans la cuisine, la salle de bains, le « bustier ».

Elisabeth : Vous vouliez dire « boudoir ».

Oz : J’ai dit quoi ?

Elisabeth : C’est vraiment gentil de votre part, merci.

Oz : Pas de visites ?

Elisabeth : Ma famille est en Pennsylvanie.

Oz : Vous n’avez pas un petit ami ou un mari qui va débarquer ?

Elisabeth : Je viens d’être mutée de New York. Je suis vice-présidente de A.R.N. Art Records.

Oz : Cool. A.R.N.

Elisabeth : Vous ne connaissez pas. Je supervise et dirige des artistes et leurs répertoires.

Oz : Vous faites de la musique ? Moi aussi. Pas en professionnel, mais mes cousins et moi, on joue un peu. Je joue de l’ûd.

Elisabeth : Vous allez me demander de sortir avec vous ?

Oz : Ca ne serait pas professionnel.

Elisabeth : Parce que j’aurais dit oui. Je ne connais pas vos règles, et je veux pas vous causer de problèmes, alors je vais vous donner mon numéro et si vous voulez, vous m‘appelez. Et je peux passer vous prendre pour aller boire un verre. Et vous remercier de m’avoir sauvé la vie.

Oz : Ça marche. Bien sûr. Voilà. Prenez ça.

Pendant qu’Elisabeth note son numéro, Oz la détaille des pieds à la tête.

À la morgue…

Charlie : A-t-elle mentionné un petit ami ?

Dr Farrell : Elle en a jamais parlé.

Charlie : De la famille ?

Brenda : Aucune information sur ça.

Charlie : On va vérifier. Combien de temps pour l’ADN ?

Dr Farrell : On doit encore l’analyser, mais bientôt.

Charlie : Très bien, merci.

Toby retourne dans la boite de nuit.

Toby : Je suis Toby Logan, j’étais ici l’autre nuit.

Adrianna : Oui samedi, vous étiez avec Mina. Adrianna, ravie de vous rencontrer.

Toby : Vous êtes amie avec Mina, non ?

Adrianna : Oui, on est proches.

Toby : Connaissez-vous son ami Jason ?

Adrianna : Jason Collen.

Toby « voit » Mina et Jason se disputés.

Adrianna : Je crois qu’ils se sont disputés à la fête.

Toby : Collen. Grand, cheveux bruns ?

Adrianna : C’est lui. N’ayez pas peur. Il est un peu bizarre.

Toby : Où puis-je le trouver ? Un téléphone ? Une adresse ?

Adrianna : Désolé, il n’est pas mon genre. Qui sait ce que Mina lui trouve. Mais si Mina vous intéresse, tentez votre chance.

Toby : Vous n’êtes pas au courant.

Adrianna : Au courant de quoi ?

Toby quitte la boite de nuit. Il appelle le commissariat.

Toby : J’ai un message pour l’inspecteur Marks, je connais le nom du petit ami de Mina. Merci.

Des hommes des forces de l’ordre encerclent la maison de Jason.

Policier : Jason Collen, police ! On a un mandat.

Ils défoncent la porte tandis que Jason s’enfuit par derrière.

Policier (à Charlie) : On y va.

Charlie : Compris.

Les policiers rentrent dans la maison et Jason se sauve par le jardin. En escaladant la façade, il tombe littéralement sur Charlie. Elle se lance à sa poursuite.

Charlie : Arrêtez !

Jason à ce moment là est renversé par une voiture.

Dans l’ambulance.

Charlie : Pourquoi avoir fui ?

Jason : J’ai appris pour le meurtre de Mina. Je savais que j’aurais des ennuis.

Charlie : Agression sexuelle à Hamilton.

Jason : Déclaré non coupable. (à Toby) Je vous connais ?

Toby : Je ne pense pas.

Charlie : On vous soupçonne du meurtre de Mina.

Jason : Je l’ai pas tuée.

Charlie : C’était votre petite amie.

Jason : Juste une amie.

Charlie : On a identifié votre ADN.

Toby lit dans les pensées de Jason et y voit une dispute entre lui et Mina.

Toby : Vous étiez chez elle ?

Jason : Quoi ?

Jason l’attrape par le cou et l’étrangle mais la relâche.

Toby : Vous l’avez étranglée.

Jason : Pardon ?

Charlie : Arrêtez.

À l’hôpital

Charlie : Si vous voulez parler, c’est maintenant.

Jason : Très bien, je peux expliquer. Oui, j’étais chez elle et on s’est disputés. Elle me quittait pour un autre gars. Je suis allé la voir, le type était là.

Charlie : Vous vous êtes disputés à cause de lui ?

Jason : Non.

Charlie : Pourquoi alors ?

Jason : On avait des problèmes.

Charlie : De quel genre ?

Jason : Des problèmes de couples. Tout le monde en a, non ?

Charlie : On n’en meurt pas tous.

Jason : Je voulais juste la secouer. J’en ai eu marre et je suis parti. Je jure qu’elle était en vie.

Olivia : Désolée, inspecteur, on doit s’occuper de lui. Oz, tu m’aides ?

Olivia et Oz partent. Charlie retient Toby.

Charlie : A quoi jouez-vous ?

Toby : Vous me croyez encore coupable ?

Charlie : Je devrais ?

Toby : Alors ?

Charlie : Pas plus qu’hier.

Toby : Vous vous trompez sur ce Jason.

Charlie : Jason Collen, le type accusé d’agression sexuelle.

Toby : Ca n’en fait pas un tueur.

Charlie : Et alors ?

Toby : Je sais pas, je suis pas flic. Vous savez ce que j’ai vu ? Il parlait. Mais pas de meurtre. Je parie votre badge qu’il ne l’a pas étranglée.

Toby quitte les urgences. Le soir, il marche seul dans la rue. Il revoit tout ce qui c’est passé depuis qu’il a croisé Mina.

Le lendemain à la morgue

Charlie : Elle est morte étranglée. Il jure qu’elle était vivante quand il est parti. Un détail a dû nous échapper.

Brenda : Comme quoi ?

Charlie : Une alternative à la strangulation ?

Dr Farrell : C’est possible. Elle pouvait souffrir d’une condition préexistante .

Charlie : Comme ?

Dr Farrell : Il arrive qu’une artère du cou soit tordue. C’est une malformation de naissance assez banale.

Brenda : Mina avait ça. À la carotide, je pensais que c’était sans importance.

Dr Farrell : Ça l’était. Sauf s’il y avait une plaque d’athérome. Elle a pu migrer quand il l’a attrapée par le cou. Une fois dans le cerveau, ça a provoqué une ischémie cérébrale. Le cerveau enfle, et c’est l’arrêt respiratoire. Ça peut ressembler à une strangulation.

Charlie : Donc quand il est parti, elle était peut-être en vie.

Dr Farrell : Établir l’heure exacte de la mort est difficile mais il est possible que Mina soit morte après le départ de Collen.

Devant les vestiaires de la caserne. Un mot est accroché sur celui d’Oz.

Toby : C’est quelqu’un que je connais ?

Oz : C’est Elisabeth. La fille des cacahuètes. Elle m’a donné son numéro.

Toby : Tu vas l’appeler ?

Oz : Je sais pas. Ça me tente, mais c’est bizarre.

Toby : Pourquoi ?

Oz : Je sais pas, ne lis pas dans mes pensées.

Toby : Je ne le ferai pas.

Oz : Si, tu crois savoir. Tu vas faire ton truc de Jedi.

Toby : Si tu ne veux pas appeler une fille

Oz : Je veux. C’est juste que je ne veux pas.

Ryder : M. Bey ?

Toby : On a des ennuis ?

Ryder accompagne Elisabeth qui tient un carton dans les mains.

Ryder : Vous avez de la visite.

Elisabeth : Votre patron m’a permis de vous apporter ça. (à Ryder) Merci.

Ryder : Je vous en prie.

Elisabeth : Je voulais vous remercier de m’avoir sauvé la vie.

Oz : Merci, Liz.

Toby : Sympa.

Oz : Une boite remplie d’oranges.

Elisabeth : Je savais pas quoi vous offrir, mais qui n’aime pas les oranges ? C’est idiot, non ?

Oz : Non, super. Je ne mange pas assez d’oranges.

Elisabeth : Et je vous ai rapporté ça du travail. Je ne connais pas vos goûts, alors j’ai pris un peu de tout. (Elle lui tends des CD)

Oz : Je pourrai les écouter en me faisant du jus d’orange.

Elisabeth : En parlant de travail, il faut que j’y retourne. À bientôt.

Oz : D’accord.

Ryder : Ma première femme aussi était folle.

Toby : Elle n’est pas folle, elle est amoureuse.

Ryder : Ça commence toujours comme ça.

Oz : Et après ?

Ryder : Trois enfants, un crédit et un mini-van dans le garage. Et ça, M. Bey, c’est pour le reste de votre vie.

Toby : Il est content de ses choix de vie.

Oz : Il doit manquer de vitamine C. j’ai le remède à ça, là-dedans.

Toby est chez lui avec Oz, ils regardent le film qu’il a fait chez Mina.

Toby : C’est Mina dans son appart.

Oz : On dirait un documentaire.

Toby : C’est une vidéo prise avec mon portable.

Oz (regardant une photo): C’est quoi ?

Toby : Je fais comme ça. Je vois des images et j’essaie de les trier dans ma tête.

Oz : Tu vois ça ?

Toby : Pas exactement, mais c’est-ce qui s’en approche le plus. Les pensées des gens sont désordonnées. Donc, je prends différentes images et je les organise.

Oz : C’est fou. Bonne folie, plutôt cool. C’est le petit ami ?

Toby : Oui, Jason Collen. C’est pas lui.

Oz : Sûr ?

Toby : Autant qu’on puisse l’être. Dans l’ambulance, j’ai entendu ce qu’il pensait cette nuit là. Quand il est parti, Mina était encore en vie.

Oz : C’est qui ?

Toby : Je ne sais pas. Elle n’arrêtait pas de penser à lui hier soir.

Oz : Un membre de sa famille ? Un papa gâteau ?

Toby : Non, je ne crois pas.

Oz : Ce visage est composé de 20 morceaux. C’est flippant.

Toby : Je sais. Je n’arrive pas à comprendre. Je peux pas contrôler ça.

Oz : Essaie de le retrouver. Collen doit savoir où Mina a rencontré ce gars.

Au commissariat…

Toby : Du nouveau pour Mina ?

Charlie : Vous êtes venu vous vanter ?

Toby : Quoi ?

Charlie : Je ne sais pas comment vous avez fait mais le légiste confirme. Elle est morte d’une malformation congénitale. Et oui, on inculpe toujours Collen pour le meurtre. Vous êtes content maintenant. Partez.

Toby : C’est pas lui.

Charlie : J’ai pas besoin de ça et vous aimeriez pas nous avoir dans les pattes.

Toby : J’ai fait quoi ?

Charlie : Vous êtes venu.

Toby : Pour vous voir.

Charlie : Pourquoi ?

Toby : Pour vous montrer ça.

Charlie : Un truc que votre neveu de trois ans a assemblé ?

Toby : Très drôle, j’ai pas de neveu. C’est un portrait du gars que j’ai vu chez Mina.

Charlie : La nuit où elle a été tuée ? Vous avez vu ce gars dehors ?

Toby : Oui, il ressemble beaucoup à ça. Son visage, ses yeux sont vraiment similaires.

Charlie : J’ai compris, donc ?

Toby : Donc cherchez-le, c’est peut-être le tueur.

Charlie : Parce qu’il était dehors ?

Toby : Oui. Peut-être.

Charlie : Vous l’avez vu entrer dans l’appartement ? Était-il nerveux ? A-t-il tenté de s’enfuir ? Ne me faites pas perdre mon temps, et laissez-moi faire mon boulot.

Toby (en partant) : J’y étais presque.

Becker : Il voulait quoi ?

Charlie : Il dit avoir vu quelqu’un dehors la nuit du meurtre.

Becker : Comme par hasard, il nous trouve un autre suspect.

Charlie : Tu ne penses pas que Toby…

Becker : Toby ?

Charlie : C’est pas un tueur. Il a juste de bonnes infos.

Becker : Pourquoi ? C’est juste un super détective ? Ou il y a autre chose ?

Charlie : Comme quoi ?

Becker : Je ne sais pas. Je ne sais pas. Il aime peut-être les morts ou un truc du genre. Peut-être qu’il est lié à tout ça. Il a toujours une longueur d’avance.

Charlie : Toby n’est pas un assassin. Et il n’est certainement pas mêlé à ces crimes.

Becker : D’accord, mais tu devrais te demander qui il est ?

Dans une cage d’escalier, Oz et Toby tente de manipuler un brancard. Un homme est allongé dessus.

Oz : C’est inutile. J’abandonne.

Toby : Je crois qu’on devrait remonter.

Homme : Comment ça, « remonter » ?

Oz : On passera pas le virage, donc on doit remonter et réessayer.

Homme : Vous vivez de ça ?

Oz : A trois. Un, deux, trois.

Homme : C’était impressionnant.

Toby : Merci. On prend cinq minutes.

Homme : En 5 minutes, je peux être paralysé.

Oz : Monsieur, on pense que ce n’est qu’un tour de rein. Vous survivrez. Pas de résultats avec le vieux ?

Toby : Ils doivent pouvoir l’identifier. Quelque chose.

Oz : Un message de Liz.

Toby : Tu vas l’appeler ?

Oz : Je ne sais pas. Elle a l’air de vraiment m’apprécier.

Toby : C’est un problème ?

Oz : Oui. D’habitude, je rencontre une fille, on échange nos numéros, on s’appelle pas, on joue l’indifférence, c’est subtil, sauf qu’elle, c’est pas un jeu. Elle est sexy, intelligente, elle a des talons hauts.

Toby : Elle te fait peur.

Oz : Oui. C’est… C’est une vraie femme.

Homme : Peut-être qu’elle aussi a peur. Peut-être devriez-vous envisager l’avenir avec quelqu’un qui transgresse vos schémas. Ce type dont vous parlez, vous avez lu les fichiers de la police ? Vous êtes du SAMU, vous devez avoir des relations. Bon, amenez-moi à l’hôpital.

Toby et Oz : Stellarsky.

Oz : Transgresse mes schémas ? C’est quoi ça ?

Devant un restaurant. Toby et Oz attendent dans leur ambulance.

Toby : Comme une horloge.

Oz : Tu devrais prendre exemple. Il mange une soupe au bœuf, et discute pas mal.

Toby : Va acheter de la soupe, retiens-le.

Oz : Non, il est terrifiant. Débrouille-toi.

Toby : Merci.

Oz : S’il t’attrape, je prends ton appart ?

Toby : Tu es toujours prêt à le protéger.

Oz : Je t’aime.

Pendant que le policier prend sa pause déjeuner, Toby s’introduit dans sa voiture. Et fais des recherches dans les fichiers de la police. Un enfant s’approche de la voiture.

Enfant : Vous êtes flic ? Parce que c’est pas un uniforme de flic.

Toby : Je suis sous couverture, d’accord ? Va voir ailleurs.

Enfant : C’est pas stupide d’être sous couverture dans une voiture de flic ?

Toby : On travaille en équipe. Un sous couverture, un en uniforme. C’est mon équipier, là.

Enfant : C’est qui ?

Toby : George Arthur Worthy.

Enfant : Un méchant ?

Toby : En fait, il est mort.

Enfant : Cool.

Toby : Il y a des mois.

Enfant : Votre « équipier » arrive.

Toby sort de la voiture et regagne l’ambulance.

Oz : T’as trouvé le gars ?

Toby : Ouais, il est mort.

Oz : Mort ?

Toby : Oui, il y a des mois.

Oz : Mina bossait pour la morgue, non ?

Toby : Oui mais le nom Worthy…Ça te dit quelque chose ? Worthy… D’où je le connais ? Worthy… Oz t’es génial.

Oz : Vraiment ?

Toby : J’ai cette vidéo de Mina.

Oz : Quoi ?

Toby : Juste là. Tu vois ça ? Allons chez Mina.

Oz : Pourquoi ?

Toby : Elle était sur quelque chose, on doit trouver quoi.

Chez Mina, Toby et Oz fouille l’appartement.

Oz : Les flics ont vérifié ces fichiers ?

Toby : Oui, mais sans savoir quoi chercher. George Worthy. D’après l’autopsie, il est mort d’une défaillance d’organes due à une insuffisance cardiaque de classe IV. Ça doit être l’écriture de Mina. Elle avait des doutes sur l’autopsie. Signé par Lian Farrell, pathologiste.

Oz : On se barre.

Toby : Attends. Stephen Cash, Sandra Lehman. Son écriture aussi.

Oz : On a plus le temps.

Toby : J’emporte ça.

Oz : Pas que j’ai peur d’aller en prison, toi, on dirait que c’est-ce que tu veux.

Toby emporte les dossiers et tous les deux quittent l’appartement. À l’hôpital, Toby recherche les dossiers des patients. Olivia le surprend.

Toby : Comment vas-tu ?

Olivia : Je te pose la même question.

Toby : Je vérifiais mes mails.

Olivia (rallumant l‘écran) : Qui est George Worthy et pourquoi tu regardes son dossier ?

Toby : Il y a un mois, le SAMU a amené un homme avec des problèmes de cœur. L’autopsie montre une insuffisance cardiaque de classe IV.

Olivia : Et ?

Toby : Classe IV signifie qu’il va mourir ? Ce dossier médical indique qu’il n’était pas aussi malade.

Olivia : Laisse-moi voir. Tu as raison. Au pire, il était au stade II.

Toby : Ca veut dire quoi ?

Olivia : Facilement soignable.

Toby : Cette autopsie est fausse. Regarde.

Olivia : Quelle autopsie ? À qui sont ces notes ?

Toby : A mina. Elle a décelé des erreurs.

Olivia : Elle a mis le doigt sur quelque chose.

Toby : Vraiment ?

Olivia : Elle a trouvé la réelle cause de la mort.

Toby : Et c’est quoi ?

Olivia : Erreur médicale. On a mal dosé son traitement. Ça a provoqué une insuffisance rénale. Il en est mort et l’autopsie ne le mentionne pas.

Toby : Un accident ?

Olivia : Impossible. Et c’est signé par Lian Farrell.

Toby : Très bien.

Olivia : Tu réalises ce que ça implique ? Une institution gouvernementale a étouffée l’affaire. Y en a d’autres comme ça ?

Toby : Oui, Mina voulait sonner l’alarme.

Olivia : On a voulu la faire taire.

Au commissariat…

Toby : Je sais pourquoi Mina a été tuée.

Charlie : Accès illégal aux fichiers dans une voiture de patrouille. Intrusion sur une scène de crime.

Toby : Elle a découvert ces autopsies. Pure mensonge.

Charlie : Ce que vous dites est grave.

Toby : Tout est faux. Il a pu tout dissimuler, y compris un meurtre.

Charlie : Mina le savait ?

Toby : Elle allait le dénoncer avant sa mort.

Charlie : Qui ?

Toby : Son patron, Lian Farrell. Son nom est sur tous les dossiers.

Au commissariat, dans la salle d'interrogatoire.

Charlie : Jusqu'où ça va ?

Dr Farrell : Que voulez-vous dire ?

Charlie : On a trois fausses autopsies. Combien d'autres ?

Dr Farrell : Je suis pas sur.

Charlie : Assez pour tuer Mina ?

Dr Farrell : C'est ridicule. Pourquoi la tuer ?

Charlie : Pour protéger les autres médecins.

Dr Farrell : Ce sont des gens bien. Ils ne méritent pas d'être inquiétés, mais le meurtre...

Charlie : Vous avez laisse ces médecins faire des erreurs et continuer a tuer.

Dr Farrell : Écoutez, je confesse les dissimulations,

Charlie : Pas besoin de confession, on a déjà un dossier. Avouez avoir tue Mina.

Dr Farrell : Ce n'est pas moi.

Charlie : Nous avons le mobile. Elle voulais vous dénoncer.

Dr Farrell : Je l'aurais jamais tuée.

Charlie : Bien. Vous êtes en état d'arrestation pour complicité.

Dans un couloir du commissariat

Charlie : Que faites-vous la ?

Toby : Il a avoue ?

Charlie : Pas le meurtre, mais on l'aura.

Dr Farrell : Pauvre Mina, qui a pu faire ça ?

Charlie : Je dois admettre que vous aviez raison.

Dr Farrell : Mes enfants ne savent pas ou je suis. Que fais-je faire ?

Charlie : Vous aviez raison.

Toby : Vous vous trompez. J'avais tort. C'est pas lui.

Charlie : J'en ai assez.

Toby : Attendez, faites une deuxième autopsie.

Charlie : Pourquoi ?

Toby : Faites-moi confiance.

A la morgue, Toby vient chercher le corps de Mina alors que Brenda referme le sac contenant le corps.

Brenda : C'est pourquoi ?

Toby : On m'a demande de venir chercher le corps de Mina. Une autre autopsie, je crois.

Brenda : Qui ? Vous pouvez pas la prendre. Elle est prête pour les funérailles

Toby : Désole, un examen indépendant.

Toby à alors une vision dans laquelle il voit Mina tombée.

Toby : Ils cherchent une plaie a l'arrière de la tête. Ils veulent vérifier.

Brenda : Y a rien a vérifier.

Toby : Je dois l'emmener.

Brenda : Attendez, vous avez des autorisations pour ça.

Toby : Vous avez un fax.

Brenda : Je ne l'ai jamais eu.

Toby : C'est pas mon problème, désole.

Brenda : Vous pouvez pas la prendre. S'il vous plaît. Je vais tout perdre.

Toby : Comment ça ?

Brenda : Je n'ai jamais voulu la tuer.

Toby les voient se disputer, en luttant Brenda pousse Mina qui reste inconsciente au sol.

Toby : C'était un accident ? Vous pensez qu'ils vont le croire ?

Brenda : Ils le doivent, je n'ai pas voulu la tuer. Je l'ai juste poussée, c'est tout.

Toby : Et elle est tombée.

Brenda : Et s'est cognée la tête. Je ne voulais pas la... Je voulais qu'elle arrête.

Toby : Arrêter quoi ?

Charlie : Arrêter quoi, Brenda ?

Toby lit dans ses pensées et comprends que le Dr Farrell trafiquait les autopsies. Et Mina l'avait découvert. 

Toby : Vous saviez que ça allait impliquer votre patron.

Brenda : Lian est un homme bon. Elle voulait le détruire. J'ai fait ça pour le protéger.

Charlie : Venez. (a Toby) Bien joue.

Toby ramène le corps de Mina a la morgue. Plus tard dans la soirée, avec Oz, il retourne en boite de nuit.

Oz : La pauvre, elle ne sait pas ce qu'elle rate. Et celle-la ? Tu vois celle qui  danse ? Elle m'a regarde. Utilise ton don pour voir si elle m'aime bien. Dernière fois, promis.

Toby : C'est pas ton genre.

Oz : Tu l'entends d'ici.

Toby : Non, je le vois. Attends une minute. Je vais t'aider un peu. (Toby fait semblant de lire dans les pensées). Il y a une fille qui pense a toi.

Oz : Elisabeth, tu es venue.

Elisabeth : J'ai eu ton message.

Oz : Je pensais que tu étais repartie.

Elisabeth : Tu vaux la peine que je reste un peu. J'espère que t'as mange des oranges. Tu vas avoir besoin d'énergie.

Oz (a Toby) : J'ai besoin d'énergie, des oranges.

Oz suit Elisabeth sur la piste de danse, Toby se retrouve seul au bar. Au commissariat, Charlie lit un dossier. Il s'agit de celui de Toby.

Kikavu ?

Au total, 13 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Fuffy 
28.09.2018 vers 21h

sossodu42 
26.05.2018 vers 10h

Valerie42 
02.04.2018 vers 14h

winter 
12.08.2017 vers 13h

Sabufield 
Date inconnue

Ecora 
Date inconnue

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre le nouveau quartier d'Hypnoweb consacré à la série Manifest !
Nouveau quartier ! | Vidéo d'ouverture

Participe à la rénovation du site Hypnoweb en nous aidant à mettre à jour des quartiers sans équipe
Du 19.11 au 02.12 | Edition d'Automne

Activité récente

Photo du mois
Aujourd'hui à 17:11

Calendriers
01.11.2018

Photos
12.11.2018

Calendriers
01.11.2018

Sondage Reboot
17.10.2018

L'hypnose
16.10.2018

Actualités
Calendrier

Calendrier
Pour embellir notre éditorial de novembre c'est le beau Anthony Lemke, l'interprète de l'inspecteur...

Sondage Reboot

Sondage Reboot
Cette saison les chaînes américaines nous sortent beaucoup de reboot de leurs séries fétiches. Le...

Lauren Lee Smith au MIPCOM 2018

Lauren Lee Smith au MIPCOM 2018
Cette semaine, du 15 au 18 octobre 2018 au Palais des Festivals et des Congrès de Cannes se déroule...

Résultat août, Thème septembre

Résultat août, Thème septembre
Le mois d'août se termine sur un très bon résultat pour la photo du mois. Le thème était les photos...

Résultats du sondage estival

Résultats du sondage estival
Aux mois de juillet et août vous avez été quelques un à partir en vacances au Canada mais 12 d'entre...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

La saison 2018/2019 est la saison des Reboot. Aimeriez-vous voir un reboot de The listener ?

Total : 16 votes
Tous les sondages

HypnoRooms

mnoandco, Aujourd'hui à 06:32

Vous pouvez continuer à voter pour toutes les catégories en cours, il est encore temps!

mnoandco, Aujourd'hui à 06:33

Merci

Flora12, Aujourd'hui à 07:36

Dernier jour du concours pour le calendrier du mois de décembre du quartier Revenge !

Kika49, Aujourd'hui à 11:36

Dans Votre Avis compte sur le quartier Blindspot, vous avez designé la bannière n°1 comme votre préférence. Merci à tous de votre participation.

pretty31, Aujourd'hui à 18:23

Gagne ton Oscar et des HypnoCards sur HypnoClap ! on vous attend ^-^

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site